L’agneau

L’agneau est une viande qui se prête à merveille à plusieurs types de cuisson : que vous envisagiez une recette de tajine d’agneau, un agneau cuit au four, ou bien encore un navarin, l’agneau est une viande qui a une cuisson facile à maitriser une fois que l’on connait les préceptes de base…

Dans ma famille, la tradition veut qu’à Pâques, on mange un gigot d’agneau, le plus souvent servi avec des flageolets.

Pour choisir votre viande, préférez un gigot court et rond, il sera meilleur qu’un long et fin.
Lorsque vous faites cuire votre gigot, utilisez des spatules pour le retourner afin de ne pas entailler la viande sinon celle-ci va durcir.
Il faut compter 200g de viande par personne (misez sur 250g si c’est un gigot d’agneau avec os)

Temps de cuisson pour 500g de viande

  • Gigot ou selle : 10 à 15 mn
  • Epaule ou carré : 12 mn
  • Côtes : 5 à 6 mn

La viande d’agneau doit avoir une couleur rose vif, avec un grain serré lisse et ferme, et une graisse bien blanche.
Vous pouvez l’acheter jusqu’à 2 à 3 jours avant et le conserver au frigo dans l’emballage du boucher.

Flexivore, c’est comme être végétarien à temps partiel !
Découvrez les raisons qui m’ont poussées à baisser ma consommation de viande en cliquant ici

Moins cher  et aussi bon que le gigot !

Quand nous sommes nombreux à table, je remplace le gigot par de l’épaule d’agneau. Ce n’est pas moins bon et c’est surtout moins cher : il suffit de demander au boucher de retirer les os (mais demander lui de vous les donner, pour donner du goût à une soupe ou un ragoût par exemple) et de préparer la viande en rôti.
Pour cuisiner l’épaule d’agneau, vous pouvez faire cuire le rôti sur des pommes de terre avec deux oignons émincés, du thym et un peu d’huile d’olive et des gousses d’ail. Hop au four à 150°. On arrose régulièrement la viande et les pommes de terre tout au long de la cuisson et on sale au dernier moment avant de servir.