Les grands voisins : plus que 3 mois pour en profiter

Il est de ces lieux qui valent le détour, de ces lieux où l’on se sent bien, en harmonie avec ce qu’il s’y passe et avec comment ça se passe …

Les grands voisins est un lieu éphémère qui vit grâce au dynamisme de collectifs et d’associations depuis 3 ans maintenant.
3 ans que l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul à Paris, lieu abandonné et désaffecté, a été investit par de bonnes âmes qui en ont profité pour créer une synergie bienveillante et revigorante.

Aux Grand voisins, tu peux t’y balader et y rencontrer des personnes présentes pour diverses raisons. Il y a ceux qui viennent flâner, ceux qui viennent manger, ceux qui viennent partager, mais aussi ceux qui y vivent également.

Dans ce lieu se mêlent en effet des coworkers, des personnes démunies, des artistes, des musiciens, des utopistes, des cuisiniers, des associations, des entreprises solidaires … ce parc public d’un genre nouveau propose des activités pédagogiques, culturelles et sportives, ouvertes aux résidents, comme aux riverains et aux touristes.

L’entrée est gratuite et dès le départ on est plongés dans une ambiance où le vivre ensemble ne reste pas que des mots en suspens.

Aux « Grands voisins », on ne se contente pas de mettre les gens dans des cases pour qu’ils se côtoient, non. Aux « grands voisins », tout se mélange naturellement.

Ainsi les comptoirs de restauration proposent chaque jour aux réfugiés accueillis au centre d’hébergement de cuisiner un plat et un dessert. Ils peuvent ainsi chacun offrir de leur temps et de leurs talents et collecter quelques euros, et pour tous les badauds, cela permet de découvrir de nouvelles contrées culinaires.

Aux « Grands voisins », tu peux aussi croiser Jean-Philippe Merkel, récemment reconverti à la boulangerie. Son stand mobile propose du pain frais à base de céréales anciennes et de méthodes traditionnelles : levain doux, pétrissage à la main et cuisson sur des soles en grès naturel des Vosges.du mercredi au samedi près de l’entrée du site. 

Aux « Grands voisins », tu peux également t’initier à l’apiculture et cotoyer les ruches urbaines installées sur place.
Tu peux aussi admirer les parcelles de carrés potager qui poussent à travers le bitume avec des méthodes bio ou inspirées de la permaculture. Tu peux également aller faire un coucou aux poulette du poulailler dans l’arrière cours.

Aux « grands voisins », tu peux participer à des soirées à thème, tu peux passer une après midi à bricoler, à débattre, à manger, à partager du temps et des bons moments

Bref si tu n’as pas encore profité de l’ambiance de ce lieu magique, fonce, il va malheureusement fermé en décembre pour laisser place à un quartier résidentiel, en espérant que l’esprit des grands voisins lui, perdure …

Les Grands Voisins : https://lesgrandsvoisins.org/

 82 Avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris

Commenter