Sudoku au Nutella et effluves de Lavande

Un besoin irrépressif de réconfort.

Après une semaine d’absence au taf, je me doutais bien que ce lundi serait synonyme de panique à bord, le temps de reprendre le rythme. A 9 heures pétantes, me voilà donc fraîche et dispo (enfin pas tant que ça au vue de la nuit d’angoisse que j’ai passé à me remémorer tous mes dossiers en cours, toutes mes échéances et compagnie) pour remettre le pied à l’étrier. Oui mais il était passé où mon étrier?? En l’occurence, personne au bureau . Caro (mon apprentie ESF préférée) reprenant la route pour Besac ce matin, mon bureau était désespèrement vide….Pô de Boss à l’horizon non plus… Han!!!!! Ni une, ni deux, mon regard se pose en des points clairement identifiés et qui tous me procurent à tour de rôles, soit une boule au ventre, soit la gorge nouée, soit une bonne montée de colère (je comprends mieux parfois l’expression « la moutarde me monte au nez », étant d’une nature très calme d’ordinaire)

  • Mais que fait cette pile de dossiers négligemment posée en équilibre sur le coin de mon bureau ??? Je reste sur mes gardes et regarde la composition architecturale de loin… Pas d’annotation, pas de post-it, rien… Peut être se sont ils perdus tout seuls??? Pourtant j’étais sûre qu’il n’étaient pas là le soir de mon dernier jour de travail, car maniaque comme je suis, mon bureau reste toujours rangé lorsque je pars…. Tant pis, je me doute bien qu’il s’agit là d’un acte terroriste de travail ce qui a le don de m’aggacer. Mais prenant mon courage à deux mains et persuadée qu’il n’y aurait pas d’antrax qui se cache là dedans, je décide de jeter un coup d’oeil prudent.. Arghhhhh !!! Mais ceux sont les dossiers que j’avais pris la peine d’annoter avant mon départ!! Les dossiers urgents, à suivre, à faire, à poster avec toutes les démarches à effectuer!!! Tout est là, tout à été lu (la preuve il y a même une auréole de tasse de café sur le dossier jaune.. eurk) mais RIEN n’a été fait…  Ca fait toujours plaisir de voir que ça travaille quand on n’est pas là et que les choses suivent bien leur cours. Grrrrrrrrrrrrrrrr (n°1)
  • Qu’à cela ne tienne, je prends une grande boufée d’air, j’applique la respiration ventrale que ma sophrologue ma enseignée afin de retrouver mon calme…. Mais c’est quoi cette amoncellement d’enveloppes là??? Le courrier de la semaine…. Ouvert à l’arrache, probablement lu à l’arrache et posé là à l’arrache aussi… Même pas moyen, pour le moment, de savoir si les questions ammenées par ces diverses missives ont été traitées ou non??!!! Grrrrrrrrr (n°2)
  • Allez c’est pas grave, je relativise : c »‘est jamais plaisant de reprendre le taf », « j’étais mieux à la maison à buller et à me chouchouter » « le travail c’est la santé » (je suis curieuse de savoir qui est l’aliéné qui a pondu cette maxime moi!). Je m’installe donc devant mon ordinateur, fermement décidée à vaincre toute seule (de toutes façons ai-je le choix) mes contrariétés matinales. Mais le sort a décidé de s’acharner envers moi et de me faire BOUILLIR !! Ca disjoncte en permanence (non pas moi, le disjoncteur) et du coup, à tour de rôle, le pc, le modem, le téléphone, l’imprimante prennent une gentille claque à chaque coupure de courant. Et me voilà subordonnée à l’actionnage de la manette du disjoncteur pendant une bonne demie heure…. Pétage de plombs là, cette fois c’en été trop!!! Grrrrrrrrrr (n°3)
  • 11h00…. Toujours pô de Boss à l’horizon… Toujours pas d’explications…. Toujours pas redescendue en pression…. Je décide de vérifier que mon Boss va bien en lui passant un petit coup de fil…
    Moi :  » Bonjour le Boss c’est Marcîa, je m’inquiète de ne pas te voir au bureau, tout va bien? »
    Le Boss :  » Bah oui, j’ai un rendez-vous à l’extérieur ce matin, je ne viendrais qu’en début d’après midi, t’as pas vu c’est noté pourtant dans l’agenda… »
    Moi :  » Non, je viens justement de parcourir l’agenda et il n’y a rien de noté » (c’est le néant)
    Le Boss :  » Ha bin j’ai dû tout noter dans mon outlook (qui n’est pas en réseau), c’est dommage »
    Moi :  » On peut faire un brieffing rapide sur la semaine dernière pour que je puisse avancer dans le boulot? »
    Le Boss : « Bah tu t’es reposée toute la semaine, tu devrais pouvoir te débrouiller toute seule , sinon dors encore un peu, on verra ça cet après-midi » ( <—- ça c’est censé être drôle….Enfin moi ça ne m’a pas fait rire)
    Grrrrrrrrrrrrr (n°4)
  • Allez c’est pas grave, je ne vais pas me prendre la tête pour des questions si mesquines et si superficielles (quoi que c’est déjà trop tard, j’me prends la tête là…), j’me réconforte, ce soir j’rentre à la maison, j’vais retrouver mon chéri, nous mitonner un bon petit plat, prendre une douche chaude en faisant brûler des batonnets d’encens et en écoutant de la musique de relaxation…. Hannnnnnnn!!!!! Mais Namour n’est pas là…. Depuis hier il est retourné à Paname pour le taf…. On va devoir reprendre notre rythme d’amoureux-amants avec nos retrouvailles tant attendues tous les week-ends, et ce, je ne sais pas pour combien de temps….(mon estomac se serre), je ne vais pas me mitonner de petits plats pour moi toute seule, car je vais être seule (mes oreilles se bouchent)… La vérité c’est que je vais redevenir « célibataire » (en mode de vie, pas célibataire de coeur hein!!) pour les jours de semaines (j’ai le souffle court, pas moyen de faire une respiration ventrale là). la vérité c’est que je vais rentrer chez moi pour passer mes soirées seule avec mon chat (merci le chat d’exister), ma télé, mon ordi, et le téléphone…. Avec des plateaux repas fromage-soupe-jambon….Grrrrrrrrrrrr final (…déchéance et décrépitude)

Alors voilà ce qui me remonte le moral ce soir :
Sudoku au Nutella et effluves de Lavande..


10 Commentaires

  • Mais dis-moi, c’est drôlement dur la reprise! Heureusement que tu as ton chat et du Nutella………… Bon courage pour ta semaine, et pense que tu verras ton homme ce week-end.

  • Tu as raison, il faut se réconforter. C’est dur les séparations. J’ai détesté l’année où Mr Papilles faisait son service militaire.( Je commence à être croulante, ça n’existe plus ce truc là !! ) C’est sur que les retrouvailles, c’est mimi mais arf,… enfin tout ça pour dire que je comprends tout à fait. Je t’envoie plein de tartines de nutella.

  • Avec toutes ces misères, c’est le pot de 3kg de Nutella que tu aurais dû acheter
    Mais ?!! tu m’as piqué mon chat ?… lol je me disais bien qu’elle disparaissait de temps à autre et qu’elle ne se prenait pas pour batman du 4ème pour rien..; la voilà la raison, elle va metter une patte dans ton pot de nute parce que là-bas c’est ok lol
    excuse-moi pour le « délire »… Il est vrai que ça ne fait pas très sérieux pour un premier commentaire sur ton blog :p
    Bon réconfort !

  • Délire bienvenu !!!

    thalie, le pot de 3kg, je le fuis comme la peste quand il est en rayon de mon supermarché!! Quand au chat, si c’est bien le même, laisse moi te dire que… heu…. comment te dire ça en te ménageant…. heuuu… c’est un transexuel!!!!!Bah oui comment tu expliques que chez toi ce soit une chatte et chez moi un mattou??? Une chat batman transexuel, on aura tout vu
    Quant au délire les excuses ne sont pas acceptées, on ne va pas tout le temps se prendre la tête à être sérieuses!!!!

  • Le grrrrrrrrrr contagieux

    Tex j’vois que mon Grrrrrrrrrrr devient contagieux!!! Reste sur tes gardes car c’est pas facile de s’en débarrasser après, mais bon pour te rassurer, j’crois qu’il y a des méthodes plus douces que le Nutella style lait concentré en tube(et toujouts Sudoku), ou glace Ben&Jerry (et grille de Sudoku)

  • Le week end arrive, le week end arrive, le week end arrive!!!

    T’inquiète Choupette j’tiendrais le choc je suis bien armée, et pis j’fais une fixation encore plus grande sur les week ends maintenant

    Papilles merci de ta compassion et arrête de dire que t’es une croulante !!! N’est croulant que celui qui se croit croulant dans sa tête, et au vu de ton dynamysme et de ton joli blog, je doute que tu fasses partie de cette catégorie!!!!

  • Courage !!!

    Toi aussi tu fais de la concurrence à Mme Pas Contente ! Moi, j’adore lire les râleries des autres parcequ’on est toutes passées par là et ouf, ça faut du bien de se dire qu’on n’est pas la seule !

Commenter