Test du Four connecté Vapor-Cook de Samsung

vapor-cook-samsung (2)Depuis quelques mois, je me régale avec un nouveau four dans ma cuisine. Pour re situer un peu les choses, il faut dire que je reviens de loin. Cela faisait en effet plus de 10 ans que je cuisinais avec un four électrique de base. Vous savez le genre de four qui a un bouton de températures avec seulement 3 graduations … A vous de trouver au petit bonheur la chance la température « 200° » en positionnant le bouton entre 170 et 210°C …  Certes il m’a rendu de fiers services, certes il a toujours été au rendez-vous pour honorer mes préparations en cuisine, mais je pense que le thermostat a du finir par se dérégler un jour, car mes recettes finissaient par sortir du four systématiquement trop cuites d’un seule côté …

Et puis mon Vapor-Cook a fini par faire son entrée. D’un beau volume de cuisson (73 litres !! ) et d’un aspect esthétique plus que soigné (j’adore son éclairage bleu et l’absence de boutons, le four se commande au toucher à l’aide d’un bandeau tactile), ce four haut de gamme m’a tout de suite séduite pour sa très grande efficacité et fiabilité de cuisson. Ça, c’était ma première impression, suite à une utilisation classique et four-amaztraditionnelle sans pousser plus loin la bête au niveau des différentes fonctionnalités qu’elle présente.
Il faut savoir que ce four, issu d’un partenariat avec de grands chefs (Eric Fréchon fait parti de la team Samsung) répond à de hautes exigences.

Il offre en effet une cuisson vapeur combinée grâce à un tiroir récipient prévu à cet effet. Il possède également une sonde qui se connecte à l’intérieur pour surveiller la cuisson des viandes à coeur. Côté accessoires, comptez également deux grilles ainsi que deux plaques à four, qui se déposent sur des rails coulissants : le top pour en finir avec les plats qui basculent quand on les sort en fin de cuisson.

Le four possède un écran LCD très intuitif (avec un bel affichage bleu au cas où vous n’auriez pas suivi), qui permet de naviguer très facilement dans le menu et d’avoir un accès rapide aux principales commandes comme la lumière ou la sécurité enfant. Son utilisation est similaire à celle que nous offre l’écran d’un smartphone.

avis four Samsung NV73J9770RSEn parlant de smartphone d’ailleurs, il faut souligner que ce four est connecté : grâce au wifi, vous pouvez commander le four à distance avec votre téléphone. Super pratique quand on veut lancer une action « de loin ».


La porte du four se referme doucement
, même si on la claque : ça ménage un peu mon meuble à four qui n’est plus de toute première fraîcheur et ça préserve le four. En plus j’ai découvert la joie d’avoir un four à paroi froide : moins de stress avec les enfants en cuisine, même si pour le coup ils étaient habitués à ne pas approcher le four quand il est en fonction depuis qu’ils sont petits.

Enfin, mon four possède un assistant de cuisson. Grosso modo vous arrivez avec votre plat à gratin et vous ne savez pas quelle température mettre ? Pas de panique, grâce à l’assistant de cuisson, vous décrivez ce qu’il y a dans votre plat, et vous définissez quel type de « grillé » vous voulez sur le dessus. Le four se charge de programmer les temps et modes de cuisson en fonction de vos souhaits et indications : une fonction dont ne peut plus se passer mon mari ! Et petit bonus, pour les plats que vous cuisinez souvent, vous pouvez enregistrer les modes de cuisson en favoris.

Je vous ai dis que niveau énergétique, il se situe en classe A ? Qu’il possèdent un nettoyage pyrolyse ou bien une fonction de nettoyage rapide à la vapeur et que je suis devenue accro à ses fonctions  » maintien au chaud », « réchauffage d’assiettes », « pâte fermentée » ou encore « séchage » qui évitent de chercher à chaque fois à quelle température il faut régler son four pour avoir accès à ces fonctionnalités ?

 

 

6 Commentaires

Commenter