Comment réussir la chantilly – avec ou sans siphon ?

J’avoue presque honteusement ne plus devoir me poser cette question dès que commence la saison des fraises, depuis qu’on m’a offert un siphonComment réussir la chantilly - avec ou sans siphon ?.
Ceci dit, je me suis suffisamment creusée la tête pendant des années pour comprendre pourquoi mes chantilly ne prenaient pas à tous les coups !?!

La chantilly ça se maitrise, à condition de respecter quelques trucs et astuces!

Les règles d’or pour réussir la chantilly – sans siphon

 

  • Pour que la chantilly prenne et soit ferme et onctueuse, il est très important que la crème soit une crème liquide entière (30% MG au minimum) et surtout qu’elle soit bien froide (au frigo depuis longtempsSi le pot de crème a été stocké au placard, inutile d’insister, la chantilly ne prendra pas)
  • Si  la chantilly est faite au batteur électrique et que la crainte de la rater plane, il existe des sachets de « fixe chantilly » que l’on trouve au rayon pâtisserie des supermarchés (inratable avec ça, mais chimique … mais inratable …)
  • Si la chantilly est montée à la main (ça galbe les muscles des bras, si si…), il faut que le saladier soit bien froid (tout comme la crème).
    Donc soit on lui fait faire un séjour au frigo au préalable, soit on l’immerge dans un plus grand récipient qui contiendra des glaçons, ainsi la chantilly sera fouettée “à la fraîche” !
  • Dans tous les cas, il faut commencer par la fouetter lentement puis accélérer au fur et à mesure, et s’arrêter lorsqu’elle commence à avoir la consistance d’oeufs en neige (sinon c’est le flop)

Dessert-chantilly-maison
Dessert improvisé avec une chantilly maison

Les règles d’or pour réussir la chantilly – avec siphon

 

Franchement, depuis que j’ai un siphonComment réussir la chantilly - avec ou sans siphon ?, je ne rate plus ma chantilly ! (Ça m’est arrivé de rater d’autres trucs au siphon, mais la chantilly : JAMAIS ! )

  • Mêmes règles de base que pour réaliser une chantilly sans siphon à savoir : travailler avec une crème à 30% MG au minimum, et très froide
  • Ne pas sucrer la préparation permet d’avoir un appareil lisse.
    Si vraiment il faut une chantilly sucrée, optez pour du sucre glace (qui se dissout mieux) et pour obtenir un chantilly vanillée, privilégiez l’extrait de vanille plutôt que le sucre vanillé.
    Tout ça dans un unique but : éviter que le siphon ne nous crache à la figure ( si si le siphon est ingrat lorsqu’on lui demande de faire mousser un mélange qui n’est pas assez lisse à son goût ! )
  • Au moment d’insérer la ou les capsules de gaz, il est conseillé de le faire la tête à l’envers (pas la vôtre, celle du siphon)
  • Avant de servir, il faut remuer le siphon pour répartir le gaz dans le mélange. Ensuite il vaut mieux faire un test sur une assiette pour voir si la chantilly a une consistance convenable, sinon on remue à nouveau (ça évite de saboter le dessert)
  • Si la chantilly n’est pas toute consommée dans la foulée, le siphon peut être stocké dans le frigo pendant 48h au maximum. A ce moment là, il faut veiller à bien nettoyer la buse du siphon pour ne pas que des résidus de chantilly moisissent
préparer une chantilly au siphon
Chantilly au siphon

Voilà, maintenant la chantilly n’a plus de secret (ou presque)

On retiendra que :

  1. la crème doit être à 30% de MG minimum
  2. la crème doit être suffisamment froide pour être travaillée
  3. Si l’on doit ajouter un mélange à la chantilly, il faut veiller à ce que ce dernier soit suffisamment froid, sinon il va la faire fondre et tomber
Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

19 réflexions au sujet de “Comment réussir la chantilly – avec ou sans siphon ?”

  1. Sans le siphon, mon truc c’est de mettre carrément le bol et le fouet du batteur au congélateur en même temps que la brick de crème 20 minutes et là ça devient inrattable ! Je me rappelle une fois que je n’étais pas chez moi en hiver dans un appart surchauffé j’avais même monté la chantilly avec des moufles sur le balcon parceque le bol ne rentrait pas dans le petit congel, un souvenir mémorable!

    Répondre
  2. Merci beaucoup pour ces conseils ! J’ai essayé 3 fois, et 3 fois, je l’ai loupé en grognant ^^ Pas étonnant si je n’utilise pas la 30% :s

    Pour la prochaine fois, je saurai ^^

    Répondre
  3. Je garde cet article sous le coude, pour quand je m’offrirai enfin un syphon! ;-) Merci pour tous ces conseils!
    J’ai eu l’occasion d’assister à un cours de cuisine avec un chef et la première recommandation est bien d’utiliser de la crème à 30% et surtout pas d’allégé!
    Par contre si elle est trop froide il y a pas de risque que ça rate ?
    ahh les exigences de la pâtisserie…!

    Répondre
  4. Bonjour ! Alors moi pour la chantilly (et pour la mayo aussi d’ailleurs) j’ai un ustensile magique : le speedychef de Tupperware…Je dois d’abord vous dire que je suis très très nulle en cuisine et que les pates à tarte et autre aide culinaire sont légion chez moi ….:)….Je n’avais JAMAIS réussi à faire une chantilly ou une mayonnaise moi même….mais depuis que j’ai ce “batteur” manuel j’en fais tout le temps et je ne l’ai jamais ratée !
    Merci pour ton blog…je le trouve très bien fait !!

    Répondre
  5. Bonjour! je voulais juste savoir si la chantilly réalisée à la main, peut être conservée au frais aussi pendant 48 h. Ensuite, Est il préférable d’utiliser la chantilly directement une fois réalisée à la main ou la conserver au frais d’abord? Merci!

    Répondre
    • Bonjour
      La chantilly maison ça se conserve pas terrible une fois faite, ça risque de retomber un peu, de rendre de l’eau, il vaut mieux la faire au dernier moment
      Sinon on peut l’utiliser direct après l’avoir fait :)

      Répondre

Laisser un commentaire