Rougail saucisses

Le rougail saucisse est une des premières recettes que j’ai appris à faire avec la maman d’un ami qui avait vécu à la réunion, lorsque j’avais une vingtaine d’années avec le cari saucisse. C’est une recette réunionnaise que je garde précieusement dans mon cahier, du temps où j’écrivais encore mes recettes à la main, emprise d’émotions et qui me replonge dans mes souvenirs d’autrefois.

Je me souviens encore de la cuisine de la maman de Nicolas, du moindre conseil qu’elle m’avait donnée à l’époque et du ressenti quand moi, jeune fille Provençale, j’avais goûté pour la première fois de ma vie un plat réunionnais après avoir participé à sa conception !

Je pense que c’est un des moments de ma vie qui m’a donné envie de continuer à tester des recettes du monde entier comme les accras ou le gratin de chayotte, de faire éclore ma passion pour la cuisine, et qui me permettait de voyager à ma façon, pour découvrir d’autres univers et d’autres cultures.

rougail saucisses
Rougail saucisses

Pour la petite histoire, le rougail saucisses de Cyril Lignac a été récemment mis à l’avant grâce à l’émission “Tous en cuisine” de Cyril Lignac, et depuis il faut bien avouer que la recette connait un nouvel engouement auprès du grand public…

Comment faire du rougail saucisse ?

Le rougail saucisse à la réunionnaise est un plat très facile à faire. Niveau appellation, il y a souvent confusion avec le cari saucisse, j’avoue avoir cherché longtemps à comprendre, mais j’y ai perdu mon latin. Il ne demande que peu d’ingrédients, et normalement vous avez tout ce qu’il faut dans vos placards.

Les ingrédients du rougail saucisse

Pour préparer ce plat, il vous faudra :

  • Des saucisses
  • Des tomates fraîches ou en conserve selon la saison
  • Des oignons
  • De l’ail
  • Du gingembre en poudre
  • Du piment oiseau 
  • De l’huile végétale

Quelles saucisses pour faire un rougail ?

Notez que les saucisses que l’on trouve à la réunion sont difficilement trouvables ici en métropole (voire impossible à trouver, je ne sais pas trop en fait, je n’en ai jamais vu en magasins). Vous pouvez donc prendre les saucisses que vous voulez lorsque vous faites vos courses, tout en privilégiant si possible de la grosse saucisse type saucisse de Montbéliard ou Diots de Savoie, fumées ou non.
Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez tenter votre rougail avec de la chipolatas (mais ça n’aura pas la même saveur, les chipolatas seront plus sèches)

Ici j’ai préparé mon rougail tomate avec de grosses saucisses de poulet que je trouve chez mon boucher de quartier.

Les étapes de la recette du rougail saucisse

Pour cuisiner un rougail rapide, il faudra au préalable faire cuire les saucisses entières dans de l’eau bouillante durant 10 minutes, les égoutter puis les découper en tranches assez épaisses, avant de les faire revenir dans un hachis d’ail et d’oignon, avec une généreuse portion d’huile d’olive.

Mon conseil :
Videz l’eau de cuisson de la marmite et utilisez la sans la rincer pour faire revenir le hachis d’ail et d’oignon. Vous garderez ainsi la saveur des saucisses.

A ce moment là, vous pouvez ajouter du gingembre (frais ou en poudre, mais c’est meilleur avec du gingembre frais), du sel du poivre, et les tomates concassées. En saison, vous pouvez utiliser des tomates fraîches et juteuses gorgées de soleil, sinon misez tout sur la tomate en boite (ou tomate concassée en conserve).

Ensuite, il ne reste plus qu’à laisser le rougail saucisse mijoter une quinzaine de minutes. L’ajout de piment reste bien entendu facultatif et va dépendre de vos goûts et de vos envies. Voilà, comme vous pouvez vous en rendre compte, le rougail est une recette très simple et très facile à cuisiner.

Quel accompagnement pour un rougail saucisse ?

Pendant que le rougail mijote, vous pouvez en profiter pour faire cuire l’accompagnement :

  1. Riz
  2. Lentilles
  3. Haricots rouges

La liste ci-dessus énumère les 3 accompagnements traditionnels que l’on sert avec le rougail.

Comment conserver le rougail ?

Comme tous les plats mijotés, le rougail saucisses est un plat que vous pouvez réchauffer sans aucun soucis, je n’irais pas jusqu’à dire que c’est encore meilleur réchauffé car en fait, il en reste rarement lorsque j’en prépare.

C’est aussi un plat qui se congèle très bien. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un plat sain un soir de semaine où vous n’aurez pas le temps ou l’envie de cuisiner.

rougail saucisses

Rougail saucisse

Un bon plat réunionnais de saucisses à la tomate, à servir avec du riz et des lentilles
3.79 de 19 votes – Merci !
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 25 min
Temps total : 40 min
Type de plat : Plat principal
Cuisine : Française
Difficulté : Très facile
Portions : 4 persones

Ustensiles de cuisine à utiliser

  • Marmite
  • Presse ail

Ingrédients

  • 6 saucisses
  • 4 tomates (ou une boite de tomate pelées
  • 2 oignons
  • 6 gousses d’ail
  • Poivre
  • Sel
  • 1 cuillère à café de gingembre
  • 1 piment oiseau facultatif
  • Huile d’olive

Etapes de la recette

  • Piquez les saucisses et déposez les dans une marmite d’eau bouillante. Laissez cuire 10 minutes. Vider la marmite, ne la rincez pas et utilisez la pour la suite de la recette. Réservez les saucisses.
  • Faites chauffer l’huile d’olive dans la marmite
  • Déposez les oignons et l’ail émincés et laissez fondre à feu moyen 5 minutes en remuant (il ne faut pas que ça colore)
  • Coupez les saucisses en morceaux puis ajoutez les aux oignons. Mélangez.
  • Ajoutez les tomates coupées en petits morceaux, le gingembre le sel, le poivre et le piment.
  • Mélangez le tout puis laisser mijoter sur feu doux sans couvercle pendant 15 minutes.
  • Servez avec du riz et des lentilles
Rougail saucisses Envie de plus d’interactions et de convivialité ?Rejoignez-moi vite sur instagram ! Mon pseudo : @marcia_tack !
Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

4 réflexions au sujet de “Rougail saucisses”

  1. Pour se rapprocher du rougail de là-bas, on peut rajouter du curcuma… Et quelques feuilles de combava, un genre de citron de la Réunion, mais c’est quasi impossible d’en trouver en métropole 😕

    Répondre
  2. Bonjour,

    Bravo pour votre blog et votre passion pour la cuisine mais en tant que Réunionnaise pur beurre, je tombe à la renverse en lisant votre recette.
    À la base, les rougails, c’est oignon, piment et tomates. Jamais d’huile d’olive, c’est une hérésie. Jamais de poivre ni quoique ce soit d’autre.
    Rougail saucisses = oignon, piment, tomates et c’est tout.
    Votre recette a peut-être du goût et est peut-être bonne mais ne correspond pas à la recette traditionnelle, qui est, selon moi, la meilleure du monde.
    Il serait très mal venu selon moi de mettre du curcuma dans un bœuf bourguignon par exemple.
    Testez la recette traditionnelle du rougail saucisses et vous verrez.. Bonne journée à vous de l’île de la Réunion.

    Répondre
  3. Bonjour Marie-Laure,
    C’est toujours l’histoire qui ne se finit jamais de “la vraie recette” que je ne prétends pas détenir d’ailleurs :)
    Merci pour votre version, c’est très gentil de l’avoir partagée
    Quant à l’huile d’olive dans la recette, je suis Provençale, c’est la seule huile que j’utilise pour cuisiner (ça peut paraitre chauvin, mais j’ai des habitudes tenaces)

    Répondre

Laisser un commentaire

N'oubliez pas de cliquer sur les étoiles pour voter !