Carte postale de Corse : Asco

Ce qui est frappant en Corse, et je ne serais pas la première (ni la dernière d’ailleurs) à le dire, c’est la proximité mer-montagne !
D’ailleurs, voir les montagnes enneigées alors qu’on se trouve en bord de mer, c’est assez dépaysant et surtout féerique…
Asco (Ascu en corse) se situe dans le haut de la Vallée de l’Asco.
Nous avons séjourné au Chalet d’Asco, ( située à 1400m d’altitude) un charmant hôtel restaurant,. De la terrasse du chalet, on peut admirer le  Monte Cintu (2 706 m) sur le versant duquel nait la Pointe des Éboulis (2 607 m). Cet endroit est un vestige de la station de ski qui existait en Corse mais qui a du fermer à la suite d’une avalanche. Depuis c’est devenu un gite d’étape de fameux GR20 (les randonneurs comme Benoblog pourrait vous parler de ce parcours de randonnée éternellement), en endroit touristique pour randonneurs ou amoureux de la nature.

Asco

Asco

Arriver au chalet de l’Asco demande d’avoir l’estomac bien accroché… Comme toute route de montagne, ça tourne, ça grimpe, ça vire …. Mais la vue est tout simplement …. Wahou !!
Ce n’est pas sans me rappeler toutefois mes paysages de Provence, il y a énormément de similitudes!! Bref en Corse, je me sens presque comme chez moi !

Vallee-Asco

Vallee-Asco

Une première halte en cours de route pour se rafraichir les idées, à l’entrée du Parc de Loisirs où l’ont peut pratiquer Via Ferrata, Triotrecking, escalade etc…

Baignade-vallee-Asco

« Baignade »-vallee-Asco

Certains n’hésitent pas à tremper les pieds dans l’eau vivifiante ^_^ avant de remonter dans le bus pour continuer à arpenter les routes sinueuses et étroites, et admirer la diversité des paysages

Vallee Asco Riviere

Vallee Asco Riviere

vaches-vallee-asco

Vaches-vallée Asco

 

 

 

Une seconde halte face à un troupeaux de biquettes récalcitrantes qui ne voulaient pas se pousser de la route… Ces demoiselles ont eu droit pour le coup à une séance shooting

 

chevres vallée de l'asco

Chèvres vallée de l’Asco

 

Avant d’enfin arriver au chalet de l’Asco, Jean Benoit nous a accueilli comme il l’aurait fait avec des amis… Simplicité, convivialité, humour, générosité… accord parfait !

Chalet de l'asco

Hôtel Restaurant Le Chalet d’Asco, 20276 ASCO Tel : 04 95 47 81 08 – site internet : http://www.hotel-lechalet-asco.com/

 

 

 

Au chalet d’Asco, on a eu droit a un festin de roi, avec Figatelli grillées à la cheminée, Polenda, Fiadone, Cabri en sauce et Brocciu. Mais promis je reviens très vite sur les spécialités Corses….

figatelli a la cheminee

figatelli a la cheminee

Au chalet d’Asco, on a eu droit à un concert privé de chants Corses (pas polyphoniques cette fois)

 

Chants-corses-Asco

Chants Corses Chalet de l’Asco

 

 

eau-de-vie-de-chataigne

eau-de-vie-de-chataigne

 

 

 

 

Mais surtout du Chalet de l’Asco, après une nuit de sommeil, on a pu pratiquer un « tout petit bout » du GR20 (yes I did it … non sans mal après plusieurs années sans sport…) avec une randonnée en raquettes neige.
Pour cette occasion, c’est François Tomasi, accompagnateur de montagne très réputé (et fin gastronome qui nous a initié à la recette de la Polenda) qui est venu coacher notre groupe de novices (pour la plupart)

Randonne-raquette-Asco-Corse

Appareillage en raquette à neige

Randonne-raquette-Asco-Corse

.

Randonne-raquette-Asco-Corse

Randonne-raquette-Asco-Corse

La montée …

Arrivés au bout de notre objectif, une pause collation plus que bienvenue ( j’ai cru que je n’allais jamais arriver au bout) … Après un tel effort, se poser pour admirer le paysage … Mode zénitude et plénitude absolue

Randonne-raquette-Asco-Corse

Pause collation bien méritée

 

 

.

Avant d’attaquer la descente (tout autant folklo que la montée) pour clôturer ces 3h de randonnées dans la neige,  et de regagner l’hôtel des images plein la tête

Randonne-raquette-Asco-Corse

Moi, Le monde est à nous, Ok Ce Bon, Benoblog

Dans la vallée de l’Asco, on a même eu droit de voir un joli mouflon (si si véridique), installé en bord de route, qui nous a regardé passer dans notre minibus de façon nonchalante… Après quelques cris d’hystérie, le chauffeur s’est arrêté pour que nous tentions de prendre le mouflon en photo ( fait rarissime à priori, car le mouflon est très pudique, très mystérieux, et les gens qui auraient eu la chance de croiser la route des mouflons se compteraient sur les doigts de la main, si si ^_^) et c’est Gazelle qui a réussi à en faire le plus joli portrait, n’hésitez pas à passer chez elle pour admirer sa photo

 

14 Commentaires

  • Bon cela dit le mouflon est pas encore sur mon blog, dans un ou deux articles je pense :)

    Oh elle donne bien la photo de vous 5, vous êtes beaux dessus ! (la classe à Dallas).

  • Ah la superbe ballade en raquettes, les raquettes c’est ce que je préfère faire en montagne (le ski je peux plus trop en faire à cause de soucis de genoux)…
    et là en Corse, sur un site pareil c’est le pied !! je comprends que tu te sois éclatée…
    et comme l’on envie en regardant ton reportage…on se dit qu’on aurait bien voulu t’accompagner !!

  • Ça fait bien longtemps que je ne suis pas allé en Corse mais tes photos font remonter de nombreux souvenirs dans ma mémoire … Cette île est vraiment magnifique il faut que je me planifie une nouvelle escapade là-bas mais maintenant qu’on est 4 c’est plus pareil niveau tarif et organisation …

  • Oh les chouettes photos ! et la vidéo, super, ça me rappelle de trop bons souvenirs !
    (la « baignade », c’est parce que le chauffage dans le bus était brûlant ;-) )

  • Je suis tellement contente que la Corse t’ai plu! On est souvent sujets aux préjugés quand on est corse, alors ton article (et ceux des autres blogueurs/blogueuses) me font terriblement plaisir!
    Comme tu le dis il y a une énorme proximité montagne/mer, d’ailleurs ici on dit que la Corse est une montagne posée sur la mer.
    Bon allez, je chipote mais on écris « pulenta » et non « polenda » et on prononce « poulenda », mais il est difficile de faire la différence à l’oreille!
    Hâte de lire les futurs billets!

Commenter