Quelques jours au Maroc

Quelques jours de publications au rythme marocain …

Ha oui j’ai peut être oublié de vous le dire ici, mais ceux qui me suivent sur FB ou Instagram le savent déjà : je suis partie en vacances avec ma tribu pour quelques jours au Maroc ! Les publications vont donc s’espacer durant cette période et ne seront plus quotidiennes même si quelques articles sont programmés de temps en temps pour ne pas vous laisser sur votre faim …

En attendant, quelques photos prises sur le vif avec mon iphone (lorsque j’ai pensé à le sortir) d’instants de vie marocaine …

aeroport de casablanca

Aéroport Casablanca

Avec une arrivée au Maroc le jour de l’Aïd à l’aéroport de Casablanca. Jour férié donc et moment de fêtes en perspective pour ce jour qui marque la fin du Ramadan, jour rythmé par le flot impressionnant de gens tout de blanc vêtus se rendant à la Mosquée pour prier le matin, jour rythmé par le bruit des pétards dans les rues, jour rythmé par repas et gâteaux de fêtes.
Casablanca est le fief de ma belle-famille, c’est la ville du Maroc dans laquelle on va le plus souvent mais pour cette édition de vacances là, on a décidé de faire un petit road-trip en contrée marocaine histoire de découvrir d’autres paysages et traditions.

A Casablanca, on a eu droit à un bon couscous préparé en plein air, avec les légumes du coin et du bon smen : un délice !

préparation du couscous en plein air

préparation du couscous en plein air

la première journée s’est achevée par un détour sur la place Tizi Ousli pour faire le plein de « Karmos« , c’est à dire de Figues de Barbarie que le vendeur prend soin de peler pour vous si vous le désirez …

tizi ousli casablanca

Casablanca

Figue de Barbarie

Figue de Barbarie / Photo Credit: nrbr3

 

Quant à la journée du lendemain, nous n’avons pas pu nous empêcher de faire un détour par la plage, du côté des Tamaris à Casablanca histoire d’y tremper nos orteils ^_^

plage-de-casablanca

Plage des tamaris, Casablanca

La suite des aventures dans quelques jours, promis !

 

4 Commentaires

Commenter