Le don de lait maternel, pour aider les préma

Point de recette aujourd’hui, mais plutôt une mise en lumière !!!

Il y a deux mois, j’ai franchi le pas… J’ai pris mon téléphone et j’ai contacté le lactarium de Paris (+33140443914) pour leur proposer un don de mon lait….
Loin de n’être qu’une vache à lait ou d’avoir une très grosse poitrine, je me retrouve tout de même, depuis que j’allaite mon loulou, avec un excédent de lait tous les matins… Alors plutôt que de jeter ce lait ou de le conserver à outrance au congélateur pour les jours où il se pourrait que j’ai un éventuel petit problème d’allaitement, je me suis dis qu’il serait judicieux d’en faire profiter les tout petits bébés prématurés !

Et je dois vous dire que je suis fière de mon geste ! Fière de participer à ce réseau d’entraide, fière de savoir que mon lait profite à d’autres bébés qui en ont besoin !

Certes au début, lorsqu’on m’a parlé des normes d’hygiène à respecter pour tirer son lait, j’ai trouvé ça limite draconien, car en allaitant, on n’a pas à se prendre la tête la dessus, il suffit juste de mettre son bébé au sein.
Or là, tout un protocole existe… Et tout ceci est très bien expliqué d’ailleurs par M. Bruno, le collecteur du lactarium, qui vous dispense de précieux conseils lors du premier rendez-vous, et vous laisse un dossier médical à remplir, ainsi qu’une ordonnance pour faire un petite prise de sang de rien du tout ( suis blindée moi là dessus, n’étant pas immunisée pour la toxoplasmose pendant ma grossesse, j’y ai eu droit pendant 9 mois!!)

Mais je vous rassure, l’hygiène parait fastidieuse au début, mais on prend vite le pli et les gestes deviennent naturels !

Il faut savoir que l’on peut donner son lait jusqu’au 6 mois de son bébé et que ça implique une toute mini organisation qui se résume à ceci :

=> Se laver les mains et les seins avant de tirer son lait et s’essuyer avec du papier jetable ( pour éviter les bactéries)
=>Stériliser le matériel( tire lait) avant chaque recueil
=>Inscrire sur le bib de recueil la date et votre nom
=>Tenir un petit compte pour être sure d’avoir recueilli au moins 1,5 litres en 3 semaines
=>Avoir un peu de place au congel pour stocker les bib de lait pendant 3 semaines
=>Etre chez vous un jour toutes les 3 semaines pour que M. Bruno puisse venir récupérer votre lait ( en plus il est sympa et souriant)

Et pour celles qui se demandent comment faire car elles n’ont pas tout le matériel, pas de soucis non plus, le lactarium vous fourni ce qu’il vous manque ( bib de recueil, tire lait, pastille de stérilisation, étiquettes pour marquer les bibs etc…)

Si vous aussi vous allaitez et que vous voulez franchir le pas pour aider des petits bouts qui en ont besoin, n’hésitez pas à contacter le lactarium de votre région ou celui de Paris pour les parisiennes et les banlieusardes !!

Liste des lactarium ici ( clik)

 

See you soon ;-)

8 Commentaires

  • Pour ma premiere j’avais trop de lait, et c’etait l’enfer, des fuites de lait malgré les coussinets changé à chaque tétée, et l’oreiller ruiné la nuit … je pensais que si en plus je tirai mon lait, ca serait pire. Bref, mauvais souvenir. Pour la deuxieme, j’ai appelé le lactarium, ils ont été super, j’ai commencé avec un tire lait manuel qui ne me convenait pas, ils me l’ont changé pour un tire lait electrique et la c’etait super : je tirais l’excedent de lait le matin et le soir, une demi heure a chaque fois, j’avais assez de lait pour ma fille, une poitrine souple, des nuits sans fuite et toujours un biberon en rab dans la journée en cas de besoin (si je m’absentais et rentrait en retard pour la tétée et si ce n’etait pas utilisé, ca allait au congel). Comme j’avais beaucoup de lait, ils passaient une fois par semaine pour la vingtaine de biberons. C’est vrai qu’ils s’occupent de tout, donnent des conseils et sont tres gentils. Pour le troisieme je m’y suis remis tout de suite aussi. Je le conseille à toutes.

Commenter