Le choco-délice, un gâteau au chocolat tout love

Chocodélice gateau chocolat love

Chocodélice

Il y a des recettes comme ça que je tarde à publier, et du coup, elles passent aux oubliettes…. Allez savoir pourquoi?! Pourtant ce gateau chocolat est à tomber !

C’est ce qu’on se disait l’autre jour avec Manue, si on publie pas tout de suite, après on n’est plus dans le même état d’esprit, et
ça devient dur dur de se replonger dans une recette pour la rédiger sur son blog. Toujours est il qu’il y a certaines recettes qui méritent dépoussiérage et d’être propulsées sous les feux des projecteurs (en toute modestie hein …) Tiens en parlant des feux des projecteurs, Overblog a développé un outil qui nous permet de zieutter en temps réel les mots clés qui ont du succès chez nos « concurrents » directs. Ce terme de « concurrent » me fait d’ailleurs bien rire car je ne me suis jamais sentie en concurrence avec qui que ce soit en 6 ans de blogging… Mais surtout quand je vois qui sont censés être mes concurrents directs, et quels mots clés font un carton chez eux, je me gausse !

Imaginez que je doive me frotter à Canalblog (oui oui la plateforme rien que elle..) et surtout que je doive quiller dans les titres de mes messages des mots tels que (attention ami lecteur, éloigne vite les enfants de cet écran ils pourraient être choqués) « nues« , « coco« , gay titus » (mais qu’est ce donc que ça??? Oui excusez mon ignorance en la matière… pour le coup j’ai même peur d’aller voir à quoi ça ressemble un gay titus avec l’aide de mon ami google), « casa« , ou encore « pipi« …. Pas facile hein??? Et quand je vais voir les mots clés d’un « concurrent » plus en rapport avec ce que je publie, en espérant trouver plus de mots qui nous mettent en accord, j’en reste enfin pantoise et rêveuse….
Marmiton se rempli la panse à coup de »recettes de cuisine« , « tiramisu« , « blanquette de veau » ou « gratin de courgettes » , on arrive enfin en terrain connu pour moi et ça me rassure en voyant que Marmiton n’attire pas le chaland avec des mots scabreux et des méthodes douteuses…

Bon assez blablater, c’est pas tout ça, mais cette photo de gateau chocolat moi, elle me met l’eau à la bouche et toute cette attente me rend dingue !!

 

Comment faire la base biscuitée?

Le biscuit du dessous n’est autre qu’un financier aux amandes !

 

 

  • 2 blancs d’oeufs
  • 60g de poudre d’amandes
  • 40g de farine
  • 80g de sucre glace
  • 80g de beurre
  • 80g de beurre fondu-noisette
  • 1 sachet de sucre vanillé

 

  • Mélangez le sucre glace, la poudre d’amande, la farine et le sachet de sucre vanille
  • Ajoutez les blancs d’oeufs en fouettant
  • Incorporez le beurre fondu-noisette en fouettant
  • Versez dans un moule à charnière de 24cm pour ma part
  • Faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 10 à 12 minutes en surveillant la cuisson
  • A la sortie du four laisser refroidir avant de démouler

Comment faire le bavarois au chocolat?

Le bavarois est un mélange de crème anglaise au chocolat, et de crème chantilly, en suivant la préparation par étape, ça se fait facilement, pas besoin de prendre peur !! Si si !

 

 

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 120g de sucre semoule
  • 120g de chocolat noir à pâtisser
  • 300ml de lait
  • 300ml de crème liquide entière bien froide
  • 3 feuilles de gélatine

 

Dans une casserole, faites chauffer le lait
Pendant ce temps, faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide
Battre les jaunes avec le sucre et le sucre
vanillé
jusqu’a blanchissement, puis ajouter le lait chaud petit à petit en mélangeant.
Remettre sur feu doux en remuant, jusqu’a l’obtention d’une crème anglaise,puis y faire fondre le chocolat et enfin, ajouter la gélatine ramollie et essorée.
Mélanger.

Retirer du feu puis laisser refroidir à température ambiante.

Montez la crème liquide en chantilly, et incorporez-la petit à petit a la crème au chocolat refroidie (très important sinon la chantilly
retombe)

 

Comment réaliser le montage du gâteau?

Placez le financier au fond d’un cercle à pâtisserie (ou un moule à charnière)
Versez le bavarois au chocolat par dessus et placez le tout au frais de préférence une nuit, ou sinon optez pour le congélateur pour accélerer la prise du gâteau.

 

Un petit peu de chocolat blanc râpé pour un décor simple et rapide sur le dessus… Ici il sort du congel….

 

Et voilà …

 

 

Pour les questions techniques, voici un peu d’aide…

Comment faire du beurre noisette?

Le beurre-noisette est un état du beurre mis à chauffer, qui se situe entre le moment de l’ébullition et le début de la coloration. A ce
stade, sa couleur et son odeur rappellent la noisette grillée(source l’internaute )

Comment faire et réussir la chantilly?

Si j’étais croyante, je vous dirais de faire une prière avant tellement moi je ne la réussi pas à tous les coups !! Mais sinon y a des petits trucs à respecter, et si vraiment on respecte bien
tout ça, ça marche (moi quand je la rate, c’est que ma crème liquide n’était pas assez froide par exemple, ou alors que j’ajoute trop tôt un mélange encore trop chaud… Impatience quand tu nous
tiens….)

  1. Pour que la crème chantilly prenne, il est très important que la crème soit une crème liquide, entière et surtout qu’elle soit bien froide
    (au frigo depuis longtemps)
  2. Si vous la montez au batteur électrique et que vous avez peur de la rater, il existe des sachets de « fixe chantilly » que l’on trouve au rayon pâtisserie des supermarchés
    (imparable avec ça)
  3. Si vous la montez à la main, il faut que votre saladier soit bien froid aussi. Donc soit vous le placez au frigo à l’avance, soit vous l’immergez dans un saladier plus grand qui contiendra
    des glaçons, ainsi vous fouetterez la chantilly à la fraîche !
  4. Dans tous les cas, il faut commencer par la fouetter lentement pour accélérer au fur et à mesure, et s’arrêter lorsqu’elle commence à avoir la consistance
    d’oeufs en neige.

 

Source : le gourmantissime blog d’Hanane !

13 Commentaires

Commenter