Comment faire des cookies moelleux ?

C’est en 1938 que les cuisinières américaines Ruth Graves Wakefield et Sue Brides ont inventé le cookie en incorporant des pépites de chocolat dans leur pâte de base.

La bataille fait encore rage pour savoir si cette découverte est accidentelle… ça dépend des sources. Bref on s’en fiche, on veut juste les dévorer manger… Pour l’anecdote, elles ont vendu leur recette à Nestlé pour… un approvisionnement à vie en chocolat (avec moi, Nestlé aurait fait faillite !).

En tous cas on ne remercie pas Ruth et Sue qui en ont mis pour perpette à tous ceux qui ont goûté aux savoureux cookies bien moelleux… les tester c’est rester accro à vie (et accessoirement être abonné au club de sport à vie aussi !).

Alors pour assouvir vos envies, voici tous mes petits trucs pour des cookies fondants à tomber à la renverse !

Good morning Americaaaaa ! Les vrais cookies américains au beurre

On se met dans l’ambiance américaine des 40’s de Ruth et Sue : un peu de jazz, quelques pas de swing, « Autant en emporte le vent » à l’écran et c’est parti !

Pour des cookies moelleux et gonflés, on arrête les impros et on suit la recette

Quelle est ma recette secrète de cookies ? Essayez ma recette ultime pour des cookies chewy !

Pour commencer… on sort la balance du fond du placard et on PÈSE précisément tous les ingrédients : les cookies fondants ne supportent pas l’approximation (caporal chef Valérie sors de ce corps !).

On ne met pas un « chouilla » de bicarbonate de soude mais une cuillère à café, on ne rajoute pas « un peu » de sel mais une demie cuillère à café… Vous voyez l’idée ?

Recette facile des meilleurs cookies moelleux à coeur
Cookies moelleux

On choisit les ingrédients avec soin

Voici les 3 règles d’or pour des cookies chewy à souhait :

  • utilisez du sucre blanc et de la cassonade mais évitez le sucre roux qui, par son absence d´humidité, donnerait des cookies plus durs ;
  • pensez à incorporer du bicarbonate à votre préparation pour des cookies gonflés et moelleux ;
  • dans les recettes américaines de cookies, les proportions sont en cup (tasses). Au choix dotez-vous d’une tasse mesure ou reportez-vous à un tableau des équivalences comme celui-ci par exemple.

Attention, ces données sont approximatives. En fait ça dépend pas mal de comment vous remplissez les cups pour faire les équivalents en pesée, donc voici mon interprétation d’après les notes prises sur mes calepins.

Comment faire des cookies moelleux ?

Le façonnage

C’est une étape-clé pour obtenir des cookies moelleux :

  • ne travaillez pas trop l’appareil sous peine de voir le gluten se développer et obtenir des cookies durs ;
  • séparez les ingrédients secs et humides ;
  • réfrigérez la pâte quelques minutes avant cuisson : le façonnage des cookies sera plus facile ;
  • pour une cuisson homogène, faites-les tous de la même taille ;
  • utilisez du papier sulfurisé plutôt que de beurrer votre plaque : cela évite aux cookies de s’étaler ;
  • espacez-les de 3 cm ou 4 cm pour éviter un cookie unique à la sortie : on n’est pas là pour battre le record du plus grand cookie (hum, ça sent le vécu tout ça !).

La cuisson parfaite des cookies

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi vos cookies sont trop secs ? Ne cherchez plus : c’est la cuisson !

Mettez votre plaque de cookies à mi-hauteur dans le four pour une cuisson entre 7 min et 10 min environ (ça dépend aussi de la taille de vos cookies et de votre four). Puis laissez-les refroidir sur une grille pour éviter d’obtenir des cookies trop mous.

Les cookies végétaliens moelleux

Intolérants au lactose ? Aucune raison d’être puni, il existe des moyens de garder le côté fondant. Pour des cookies sans lactose, on remplace le beurre par :

Vous ne digérez pas le gluten ? En mélangeant farine de riz et de coco, ou poudre d’amandes, à la place de la farine de blé, vous obtenez de délicieux cookies sans gluten.

Non je n’oublie pas mes amis végans ! Pour des cookies végétaliens, partez de ma recette de cookies sans lactose et remplacez l’œuf par de la compote de pomme, des bananes ou du beurre d’amande, de noisette, de sésame…

Le mieux, c’est de faire des essais en fonction de vos goûts ! À vos fourneaux !

Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

3 Commentaires

  • Alors je ne veut pas être rabat joie mais 1 cup = 110 gr me semble totalement faux enfin inexacte sans plus de précision.
    Une cup c’est du volume, et le poids ben ça dépend de ce qu’on pèse, la farine n’a pas le même poids que le sucre, que l’eau , que l’huile…. ;)

  • Bonjour Taz
    Non non vous n’êtes pas rabat joie il est vrai que j’ai fais un grossier raccourci sans doute pour aller trop vite dans la rédaction. Mais j’ai un tableau d’équivalence sur mes calepins. Je suis en train de le mettre à jour pour le télécharger sur le blog ;)
    Merci pour votre commentaire constructif !

Poursuivez la discussion !