Test : poêle en fer De Buyer minéral

« Depuis que je suis passée à l’induction comme source de cuisson dans ma cuisine, j’ai eu du mal à trouver une poêle qui me convienne, jusqu’à ce que je franchisse le pas avec les poêles en fer.
Il faut dire que l’induction ne pardonne rien : si vous ne prenez pas de la qualité et que le fond de votre poêle se met à gondoler pour une quelconque raison, vous ne pourrez malheureusement plus vous en servir…

culottage-poele-fer

Culottage d’une poêle en acier

Après quelques achats de poêles qui ont suscitées des déconvenues donc, et des acquisitions de poêles avec des pincettes, tentant toujours de trouver le juste équilibre entre prix, qualité et matériaux sains, c’est vers une poêle minéral b élément de la marque « De Buyer », de fabrication française, commandée sur le site « Poêle cuisine en chef » que je me suis tournée.

Composée d’acier, un matériau minéral naturel, cette poêle est recouverte d’une cire d’abeille bio (garantie dans PFAO ni PFTE) qui lui confère une protection contre l’oxydation, qui favorise le culottage et qui améliore l’anti-adhérence.


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Cette poêle en fer est lourde en main, ce qui peut perturber lors de la première utilisation, toutefois avec elle, pas de soucis de fond qui gondole ! Garantie à vie, sans composant chimique ajouté c’est la poêle qui garantit enfin une cuisson 100% saine.

Depuis que je l’utilise, je redécouvre les cuissons de mes viandes rouges, car elle est idéale pour saisir les aliments, les dorer ou les griller. La réduction des sucs qui s’obtient à une certaine température seulement pour caraméliser les protéines contenues dans les viandes est ainsi aisemment atteinte. Ces protéines, en réduisant et en caramélisant donnent du goût à votre viande : à la différence d’une poêle en aluminium avec revêtement qui cuit la viande sans la saisir. Une différence de taille !

Avant de me servir de ma nouvelle poêle, j’ai du un peu potasser sur son utilisation et son entretien, car j’avais entendu tout et n’importe quoi sur l’utilisation de poêle en fer. Mais au final, son utilisation et son entretien sont d’une extrême facilité.

Comment culotter une poêle ?

Il faut savoir que le culottage d’une poêle se fait au fur et à mesure de son utilisation : plus elle est utilisée, meilleure sera la cuisson. Plus la poêle devient noire, plus elle sera anti-adhérente.

Première utilisation d’une poêle en fer :

Verser 1 cm d’huile dans la poêle et faites la chauffer jusqu’à ce qu’elle fume légèrement. Jeter l’huile et essuyer la poêle avec du papier absorbant. Votre poêle est prête à être utilisée !

Entretien d’une poêle en fer :

Après chaque utilisation ou cuisson, il faut rincer la poêle chaude sous l’eau froide puis la laver à l’eau chaude à l’aide d’une éponge. Après l’avoir essuyée à l’aide d’un torchon, il suffit de la huiler légèrement à l’aide d’un chiffon avant de la ranger jusqu’à la prochaine fois. On oublie le trempage dans l’évier et on ne la met pas au lave vaisselle.

poele-fer-culottee

Poêle qui commence à noircir suite aux utilisations

poele-en-fer_de_buyer

9 Commentaires

  • Your comment is awaiting moderation.

    Bonjour, moi j’ai acheté une petite poêle à « panecake » +/6 10 cm chez « Alice délice » sur Annecy, je l’ai utilisé 1 fois, sur ma plaque vitrocéramique que je n’avais que depuis 3 mois, et ca m’a dépigmenté ma plaque, j’ai respecté la petite notice qui était jointe et qui expliquait comment culotter la casserole. J’ai écris au SAV qui m’a répondu au bout de 1 mois parce que j’ai dit que j’allais en parler à « QUE CHOISIR ». Ils m’ont demandé m’envoyer des photos, puis m’ont dit que j’avais trop fait chauffer la poêle et que ce n’était surtout pas leur faute….Je n’ai eu aucun probleme avec mes autres cassroles, ni ma veille cocotte, ils ne m’ont même pas reclamé la poêle pour voir si c’est un défaut de revêtement. Donc, merci de créer des poêles basse température, merci le sav présent si vous n’avez besoin de rien. Du coup je partage mon expérience sur les différents réseaux, le temps de me rendre auprès des permanence de « QUE CHOISIR ». Bref pour moi à éviter

  • Pareil j’en avais marre du jetable et de la dangerosité des poele anti adhésif qui ont un pelliculage qui ne tient pas dans le temps et se mélange à la nourriture.
    L’inconvénient est que la poele acier est lourde… pour les steaks pas de problèmes mais pour faire des crepes… c’est pas l’idéal… faut que je vois une poele en acier moins epaisse mais la il faut veiller a ne pas la prendre trop grande car risque de déformation a forte temperature si trop grande est trop fine… faut trouver le bon compromis.

Commenter