Les dentelles de Montmirail.

Le Vaucluse recèle de biens de jolis coins. Certains plus connus que d’autres certes, mais depuis ma plus tendre enfance, je ne me lasse pas d’arpenter les routes de ces magnifiques paysages.

Les dentelles de Montmirail.

On les voit de loin lorsqu’on emprunte notamment la route qui relie Jonquières à Tulette, et croyez-moi, cette route, je l’ai faite un nombre incalculable de fois (j’ai fais 20 ans de handball en sillonnant les routes du département pour aller faire les rencontres sportives). Mais je ne me suis jamais pour autant arrêtée pour visiter le site des dentelles de Montmirail.

Et puis il y a 5 ans, on est partis faire une randonnée là-bas, sur un coup de tête !

Les dentelles de Montmirail.

Les dentelles de Montmirail, c’est un spot pour ceux qui pratiquent l’escalade, c’est un paradis pour les randonneurs, et c’est un excellent arrêt nature pour ceux qui font la route des vins (les côtes du Rhône peuvent vite faire tourner la tâte).

Les dentelles de Montmirail.

Mais c’est aussi un moyen de prendre de la hauteur pour admirer le Vaucluse. La pointe de Saint-Amand, haute de 30 mètres, permet une vue panoramique époustouflante, avec une fenêtre directe sur le Mont Ventoux.

Les dentelles de Montmirail.

Bien que parfois abrupte, la montée pour atteindre les hauteurs des dentelles de Montmirail est assez aisée. J’avais un bras en écharpe lorsque j’y suis allée et ma maman âgée alors de 65 ans n’a pas eu de mal à nous suivre.

Les dentelles de Montmirail.

Pour profiter des dentelles de Montmirail, vous n’êtes pas obligés de les gravir, vous pouvez tout aussi bien profiter de leur vue depuis la plaine, où elles se détachent du paysage à travers les champs de vignes, de lavandes et des oliveraies, depuis les villages de  Beaumes de Venise, Crestet, Gigondas, la Roque-Alric, Lafare, Le Barroux, Malaucène, Sablet, Suzette, Vacqueyras, Vaison la Romaine ou encore Séguret.

Les dentelles de Montmirail.

Et comme une telle randonnée ça creuse les estomacs et qu’on était au cœur de l’été, en redescendant, on s’est fait plaisir avec une bonne soupe au pistou et des farcis à la Provençal !

Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

Laisser un commentaire