Soupe au pistou : la recette facile

Pour faire un dernier pied de nez à cet été qui se moque de nous, et aussi pour terminer le basilic qui aime jouer les prolongations sur mon balcon, j’ai fais une dernière soupe au pistou à la maison.
Il faut savoir que des recettes de soupe pistou, il y en a de toutes sortes. Chacun a sa version selon l’endroit de ses racines, selon la touche personnelle apportée par sa famille.

Les légumes de la soupe au pistou Provençale

La mère de ma meilleure amie met des poivrons et des aubergines dans la sienne. Pour ma part, rien de tout cela. Je me fie à la façon qu’on toujours fait ma mère et ma grand-mère et j’ouvre toujours le même vieux bouquin de recettes de cuisine niçoise pour ne pas oublier un ingrédient (ni en ajouter un nouveau), car c’est ainsi que j’aime préparer ma soupe au pistou Provençale.

Une recette de soupe au pistou à la Niçoise à partager l’été

Pour un néophyte, pour celui qui n’a jamais mangé de soupe au pistou, il y a de quoi se poser des questions ! D’où peut donc venir cet engouement pour une « simple soupe de légumes »?
En fait il y a tout un rite autour de la soupe, qui se mange d’ordinaire en pleine chaleur.

Quel accompagnement pour une soupe au pistou ?

Chez nous, elle a toujours réuni de très grande tablées les soirs d’été. Famille et amis se retrouvent. On la prépare dès le midi et la soupe au pistou mijote toute la journée au coin du feu. Pour la déguster, on attend que les degrés de la journée tombent un peu car il faut savoir que lorsqu’on mange de la soupe au pistou on a vite chaud ! 1 à 2 assiettes de soupe par personne suffisent à en faire un plat unique, vous n’aurez pas trop la place de manger quoi que ce soit d’autre ! Pour le dessert, misez sur des fruits tels que les melons, la pastèque ou les abricots par exemple.

En effet, le pistou peut être traître pour celui qui ne le connait pas, car en Provence on y met que du basilic, de l’ail, beaucoup d’ail et de l’huile d’olive vierge extra ! Mais pour ceux qui veulent un peu adoucir leur pistou et le transformer en pesto, on pose quelques pignons sur la table au cas où et on y ajoute du parmesan ; -)

Pistou ou pesto et l’ huile d’olive

Il faut savoir qu’au plus la soupe de pistou mijote, meilleure elle est. Le bouillon de la soupe va ainsi s’épaissir, et lier de façon très intime les différentes saveurs des légumes présents. Elle est même encore meilleure le lendemain réchauffée ! Vu que cette soupe est un mélange de légumes, de haricots et de pâtes (moi j’y mets de petits coudes, mais certaines personnes y mettent des coquillettes) il faut vraiment ajouter les pâtes au dernier moment pour qu’elles cuisent tout à la fin, sinon elles se transformeraient en bouillie.

soupe-pistou

soupe-pistou

 

 

soupe-pistou

soupe au pistou

Les ingrédients ci-dessous sont donnés pour une très grosse marmite de soupe

soupe au pistou provençale

Les légumes pour la soupe au pistou et la recette pour la réussir

Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 1 heure
Temps total: 1 heure 30 minutes
Portions: 10
Auteur: Marcia

Ingrédients

Pour la soupe au pistou

Pour le Pistou :

Instructions

  • Lavez tous les légumes, puis épluchez-les (sauf les courgettes bien entendu) et coupez-les en petits morceaux (tous du même calibre). Gardez une pomme de terre entière.
  • Dans une grande marmite (je prends le bas de mon couscoussier), déposez les oignons émincés pour les faire revenir à l'huile d'olive. Puis ajoutez les tomates et les blancs de poireaux.
  • Laissez revenir le tout 10 minutes, puis ajoutez le restant de légumes, salez et poivrez, et couvrir d’eau (entre 4 et 5 litres d’eau), jusqu’à ce que les légumes soient totalement immergés.
  • Ajoutez les deux gousses d’ail épluchées et coupées en tout petits morceaux, puis la branche de basilic.
  • Portez la soupe à ébullition, puis laisser la cuire à feu doux 2 bonnes heures en remuant de temps en temps.

Notes

Si votre soupe atteint une jolie consistance veloutée, vous pouvez vous débarrasser de la pomme de terre entière, sinon, vous pouvez vous en servir pour lier le bouillon.
Envie de participer ?Sur le blog : évaluez la recette en laissant un commentaire ci dessous | Sur Instagram : mentionnez @marcia_tack ou taguez #marciatack pour me montrer votre réalisation.

Au dernier moment, avant de servir votre soupe, n’oubliez pas de mettre à cuire les pâtes  une dizaine de minutes dans le bouillon de la soupe. Vous pouvez ajouter par la suite une à deux cuillères à soupe de pistou dans la soupe. Lorsque vous servez la soupe, n’oubliez pas de faire tourner sur la table un bol de pistou et un bol de parmesan pour que chacun assaisonne sa soupe à sa façon!

soupe-pistou

Ha oui et justement, pendant la cuisson de la soupe on en profite pour préparer le pistou.
Soit vous le faites à l’ancienne dans un mortier avec un pilon, soit vous utilisez un robot. Moi depuis que j’ai un turbomax (un mixer manuel Tup) je ne jure que par lui et je fais mon pistou dedans. Magique ! Ça va vite et le pistou est excellent.
Donc pour faire le pistou, on mixe ensemble le basilic effeuillé, l’ail pelé et dégermé, le gros sel et l’huile d’olive

soupe-pistou

Ça donne envie hein?

Mise à jour de la recette : 18 juillet 2016

11 Commentaires

  • Bonjour si je peux me permettre ce n’est pas une soupe au pistou que tu fais là au vue des ingrédients .
    il est vrai qu’il en existe plusieurs sortes mais même si celle ci est une recette de Nice je doute tout de même que ce soit un vrai niçois qui l’ai écrite car même à Nice on le la fait pas ainsi … ;-)

    • Bonjour Karinette !
      Je t’en prie, ce blog est fait pour partager donc tu peux donner ton point de vue sans soucis !
      Le livre a bien été écrit par un vrai niçois, comme je le disais c’est un vieux livre ;) Dans ma famille (dont la moitié est niçoise) on fait la soupe au pistou de cette façon, mais comme je le disais, il y a mille et une façon de réaliser cette soupe, selon d’où l’on vient, y compris au sein d’une même ville.

      Regarde par exemple ici, la recette est très proche de celle que je viens de donner
      http://www.cuisinenicoise.fr/recettes%20nicoises/soupeaupistou%20.htm

      J’adorerais qu’à l’occasion tu me donnes ta version ^_^

  • Bonsoir Marcia,
    c’est marrant, j’avais prévu de publier moi aussi la soupe au pistou cette semaine : j’ai fait la dernière samedi soir ! Du coup, je vais différer un peu ma publication.
    En tout cas, je tenais à te dire que la tienne est superbe !
    Pour répondre au commentaire précédent, chaque famille a effectivement sa propre recette.
    Chez nous, on utilise à peu près les mêmes légumes que toi, mais on ne met que des cocos rouges, et on n’ajoute pas de pâtes.
    Pour ce qui est des aubergines ou des poivrons, je ne les ‘ai jamais vus à Nice dans la soupe au Pistou.
    Les courgettes de Nice apportent une saveur incomparable, mais je sais qu’on ne les trouve pas partout.
    Pour finir, ce qui est primordial, c’est de conserver l’esprit de convivialité de cette soupe, que l’on apprécie tout particulièrement après une chaude journée d’été, comme tu l’a si bien expliqué.

    Bonne soirée et à bientôt !
    L@urence (niçoise depuis plusieurs générations)

Commenter