Le riz pilaf, une spécialité orientale

Le riz pilaf est originaire du Moyen-Orient et de l’Asie centrale. Il s’agit d’un plat savoureux et simple à faire chez soi. Voici notre guide pour tout savoir sur ce plat gourmand.

riz pilaf
riz pilaf

Qu’est-ce que le riz pilaf ?

Ce plat oriental est fait à partir de riz rissolé dans de la matière grasse (huile ou beurre) avec des oignons. On peut le cuisiner dans une poêle ou dans une cocotte et il faut compter une vingtaine de minutes de cuisson. Le riz pilaf est encore meilleur agrémenté d’herbes aromatiques. Il peut accompagner une viande, un poisson ou encore des légumes crus ou cuits.

Le terme « pilaf » désigne le mode de cuisson qui donne un riz très tendre et très parfumé.

Voici une recette de riz pilaf à la poêle, façon riz à l’espagnole :

  • Dans une sauteuse, mettez un oignon et un filet d’huile.
  • Une fois que l’oignon a blondi, mettez-y le poivron et le chorizo.
  • Quelques minutes plus tard, mettez le riz et remuez le tout.
  • Versez ensuite soit de l’eau soit du bouillon, salez et poivrez.
  • Enfin, la cuisson du riz pilaf doit être à feu moyen et durant environ quinze minutes.

Vous pouvez également réaliser votre riz pilaf dans une marmite, tout en respectant les proportions indiquées plus haut.

Comment doser le riz et l’eau ?

Avant toute chose, pour réussir votre plat, il faut choisir un riz basmati, long, parfumé et contenant peu d’amidon. Et pour que votre riz pilaf soit délicieux, il faut respecter les bonnes doses de riz et d’eau.

Concernant les doses, il faut retenir une seule astuce et le tour joué, à savoir : un verre de riz pour deux verres d’eau. Par exemple, si vous avez 250 g de riz long, vous devez mettre 500 g d’eau ou pour 400 g de riz long, vous pouvez utiliser 750-800 g d’eau.

Faut-il laver le riz ?

La réponse est oui ! On vous conseille fortement de laver votre riz avant de le cuisiner et ce, pour plusieurs raisons :

  1. Laver son riz est une question d’hygiène. Le riz peut contenir des impuretés ou de la poussière. Même si vous le stockez dans un bocal, après un achat en vrac, vous pouvez y retrouver quelques larves d’insectes.
  2. Laver son riz permet d’éliminer une partie de la forte concentration d’amidon présente dans le riz. Et comme l’amidon rend le riz collant et que ce n’est pas le résultat recherché avec une cuisson pilaf, autant le rincer à l’eau claire.

Pour laver le riz, il suffit juste de le passer plusieurs fois sous l’eau froide, en utilisant une passoire.

Je respecte votre vie privée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

1 réflexion au sujet de « Le riz pilaf, une spécialité orientale »

Laisser un commentaire