Gombo poulet chorizo

Voici une recette originale de gombo que je me suis risquée à faire car j’avais une copine, Mythilli, qui venait manger à la maison, et que j’aime dans ces cas-là tester de nouveaux plats, quitte à prendre des risques et me vautrer en direct live ! Mais je vous rassure, tout s’est bien passé !

Avant toutes choses, laissez-moi vous dire que je n’ai jamais cuisiné de gombos, jusqu’à ce jour. Je ne vous parle pas du plat qui peut avoir ce nom sans qu’on y ajoute des gombos dedans, mais bien de ces petits légumes bizarres, verts et allongés que je n’aurais jamais acheté si la recette ne me le demandait pas.

Une assiette de gombos de poulet servie avec du riz

Le gombo : un légume condiment à découvrir

Du coup, je me suis un peu renseignée sur ce fruit pour en savoir plus. Le gombo est une espèce de plante tropicale à fleurs originaire d’Afrique, proche de l’hibiscus,. Son fruit est une capsule récoltée verte et employée comme :

  •  Légume 
  • Condiment
  • Épaississant d’un plat.

Lorsque l’on met des gombos dans un plat, sa texture mucilagineuse va tout de suite l’épaissir. C’est pourquoi on l’ajoute toujours lors des dernières minutes de cuisson.

Pour une première fois donc, je ne me suis pas trop risquée dans l’improvisation et j’ai suivi une recette de gombo de Jamie Oliver (un des chefs cuisiniers que je préfère). Quand je dis que j’ai suivi une de ces recettes, je ne l’ai pas suivi à la lettre non plus, car ce dernier préconisait de mélanger du poulet, de la saucisse et des crevettes dans le même plat … Ça faisait clairement un peu trop pour moi, alors je me suis contentée du poulet et à la place de la saucisse, j’ai utilisé du chorizo frais à griller que je commande en quantité à mon boucher de quartier (il prépare un très bon chorizo à base de viande de veau) et que je congèle pour en avoir toujours sous le coude.

Un plat mijoté aux saveurs épicées

Ce gombo-là est un plat mijoté fait de légumes et d’un mélange de viandes. Comme il requiert des poivrons, j’ai utilisé un sac de poivrons surgelés que j’avais dans mon congélateur. Les patates douces viennent de mes achats en circuit court via la Ruche qui dit Oui (oui oui, on produit des patates douces en France ! ), et la viande de mon boucher de quartier.

des légumes gombos ou okra

Le gombo : le légume qui va épaissir la sauce du plat

Pour les gombos (les légumes), je les ai trouvé à Pyramides, une épicerie dans le centre ville de Nanterre qui est spécialisée en épicerie fine et en produits multi culturels (orientaux et asiatiques). Une vraie caverne d’ali baba culinaire qui vaut son pesant d’or !

Pas besoin d’en acheter un kilo non plus, pour ce plat, j’ai utilisé environ 180grammes de gombos. Sachez que dans le gombo tout se mange sauf la tige et la tête. Si vous avez envie de vous risquer à le goûter cru, vous pouvez y aller sans soucis. Il se mange aussi bien cru que cuit. Mais enfin, pour tout vous dire, la gombo n’a pas de goût particulier je trouve, même si certains trouvent que ça rappelle l’aubergine… ce qui est vraiment intéressant, c’est sa capacité à lier le plat.

l'intérieur des gombos une fois coupés

Le secret de la recette : le paprika fumé

Enfin pour relever les saveurs, on utilise dans cette recette du paprika fumé. Cette épice est vraiment différente en goût du paprika traditionnel, et je vous recommande dans la mesure du possible de l’utiliser. Si vous n’en n’avez pas, cherchez du côté des épiceries fines. Je sais également que la marque Albert Menes en propose (on trouve cette marque en GMS). Enfin vous pouvez aussi commander du paprika fumé via amazon

une assiette de gombo de poulet et de riz

Gombo poulet chorizo

Un délicieux plat mijoté aux gombos et aux saveurs épicées
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 1 heure
Temps total: 1 heure 30 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Africaine
Portions: 6 personnes
Auteur: Valérie Virorello-Jamili

Matériel

  • une cocotte

Ingrédients

  • 4 cuisses de poulet (sans la peau et désossées)
  • 1 cc paprika fumé
  • 1 cc poivre de cayenne
  • huile d'olive
  • 200 g saucisses chorizo fraîches ou saucisses fumées
  • 1 gros oignon (émincé)
  • 2 branches de céleri (coupées en petits dés)
  • 1 poivron vert (égrainé et coupé en petits dés)
  • 1 poivron jaune (égrainé et coupé en petits dés)
  • 1 cc farine
  • 4 gousses d'ail (pelées et hachées)
  • 2 patates douces (pelées et coupées en petits cubes)
  • 1,5 litre bouillon (poulet ou de légumes)
  • 180 g gombo (ou okra)
  • 2 oignons tiges (les verts coupés en fines rondelles)
  • 1 bouquet de persil (haché)

Instructions

  • Assaisonnez le poulet avec le paprika fumé, le poivre de cayene, le sel et le poivre
  • Déposez le dans une cocotte avec de l 'huile d'olive et les saucisses tranchées, et laissez dorer une quinzaine de minutes. Retirez la viande de la cocotte et réservez dans un plat
  • Baisez le feu et ajoutez l'oignon, le céleri, et les poivrons et laissez mijotez 10 minutes à feu moyen en remuant régulièrement. Ajoutez la farine,remuez et laissez cuire 5 minutes
  • Ajoutez le poulet et les saucisses dans la cocotte, l'ail et les patates douces. Laissez dorer quelques minutes en remuant et ajoutez e bouillon chaud. Laissez mijoter à feu doux 30 minutes environ
  • Ajoutez les gombos émincés et laissez cuire une quinzaine de minutes à feu moyen ou jusqu'à ce que le poulet se sépare facilement. La sauce va épaissir.
  • Parsemez de tiges d'oignons verts et de persil haché les assiettes une fois servies

Notes

Vous pouvez préparer le gombos avec les os de poulet et les retirer dans l’assiette, ça vous fera gagner du temps dans la préparation du plat mais ce sera moins élégant à manger
Vous pouvez servir ce plat avec du riz
Avez-vous fait cette recette ?Taguez @marcia_tack ou utilisez #marciatack sur Instagram

3 Commentaires

Commenter