Préparer un avocat : trucs et astuces pour le conserver et cuisiner

Les avocats ont le vent en poupe notamment dans les régimes végans ou végétariens. Longtemps considéré comme un produit de luxe en Europe (avant il était cher et rare), on trouve aujourd’hui ce fruit riche en fibres et en lipides dans de nombreuses recettes aux influences américaines.

Si consommer un avocat est un plaisir, l’ouvrir et le préparer peut-être un vrai casse-tête si on ne s’y prends pas bien dès le départ.

Comment dénoyauter un avocat ?

La question peut sembler simple, mais vous pouvez vite finir aux urgences en ouvrant un avocat (en vous plantant un couteau dans la main, oui oui ça sent le vécu) ! Pour éviter le pire, suivez ces conseils :

  • Tenir l’avocat d’une main et faites tout le tour de l’avocat à l’aide d’un couteau, puis tournez délicatement les deux parties de l’avocat dans les sens opposés.
  • Pour enlever le noyau de l’avocat, oubliez le couteau sous peine de vous transpercer la main, et optez pour une grosse cuillère.

Comment ouvrir un avocat, le dénoyauter et le cuisiner

Comment éplucher un avocat ?

Vous pouvez servir l’avocat avec la peau (qui fera office de contenant) pour certaines recettes, mais d’autres nécessite de peler l’avocat au préalable. Après avoir enlevé le noyau de l’avocat, vous avez deux solutions pour enlever la peau de l’avocat :

  1. Servez vous d’une grosse cuillère pour dissocier la chair de l’avocat de sa peau.
  2. Fendez délicatement la peau de l’avocat au centre de chaque moitié d’avocat, puis tirer chaque morceau de peau délicatement.

Comment préparer un avocat à l’avance sans qu’il noircisse ?

Si vous ne servez pas l’avocat tout de suite, pensez à le citronner légèrement une fois ouvert : cela évitera à l’avocat de s’oxyder et lui permettra de garder sa belle couleur verte.

Comment cuisiner un avocat ?

Lorsqu’on choisit des avocats parfaits au moment de les acheter, c’est à dire qu’ils sont ni trop mous ni trop durs, on peut les consommer de suite. Mais ça, c’est dans un monde idéal, car bien souvent on se retrouve avec des avocats à la maison trop durs et donc pas assez mûrs qu’on veut manger tout de suite, ou des avocats trop mous et donc trop mûrs qu’on a oublié de consommer à temps !

Cuisiner un avocat pas mûr

Pour accélérer le mûrissement de l’avocat, passez le au four ! 10 minutes à 190° emballé dans du papier aluminium devraient suffire (sinon prolongez un peu la cuisson) 

Pour les moins pressés, vous pouvez placer les avocats pas mûrs enveloppés dans du papier journal et les laisser une journée à température ambiante.

Cuisiner un avocat trop mûr

Pour utiliser des avocats trop mûrs en cuisine, ayez le réflexe purée ou guacamole ! Réduis ainsi en purée, les avocats seront délicieux.

Cuisiner un avocat sans mayonnaise

Pour réduire un peu les calories, vous pouvez remplacer la mayonnaise par une sauce au fromage blanc par exemple.

Cuire un avocat

Même si on a tendance à manger l’avocat cru en salade, sachez qu’on peut le faire également en préparation chaude, comme dans un bouillon à l’avocat par exemple.

Enfin, n’hésitez pas à parcourir les tendances culinaires à travers le monde pour voir comment est mangé l’avocat chez les autres, ça vous donnera des idées : par exemple au Maroc, on consomme l’avocat en boisson mixé avec du lait … alors qu’au Mexique on le préfère en purée …

Commenter