Gâche Vendéenne a la crème fraîche

La brioche gourmande de Vendée à la fleur d’oranger, jamais elle n’a été aussi simple à réaliser !

Il est des souvenirs impérissables… Je garde notamment un agréable souvenir des mes dernières vacances en Vendée (qui commencent à dater maintenant) et de nos fabuleux petits déjeuners. A l’époque il y avait en effet une boulangerie à deux pas de l’endroit où nous logions, et le matin on pouvait profiter des gâches vendéennes toutes chaudes qui sortaient du fournil. Si on était matinaux, il n’y avait pas de soucis, mais si on traînait un peu la pâte le matin, mieux valait dans ce cas-là  penser à réserver une brioche.

Et puis l’autre jour, au lieu de me contenter de mes recettes de brioches faciles à façonner comme la brioche bouclette ou la brioche bouldouck, je me suis lancée dans la recette de Nadia et j’ai retrouvé tous les plaisirs de ces matinées Vendéennes !
Pour faire cette gâche, il n’y a vraiment rien de sorcier, c’est une recette facile avec un façonnage on ne peut plus simple ! Dans le déroulé de la recette, je vous explique deux méthodes, à savoir ma méthode chouchou de « pousse lente au frigo » qui consiste à lancer la brioche (pétrissage et façonnage) le soir, et à la faire cuire le matin pour le petit déjeuner !
Alors vous vous lancez quand ?

brioche vendée

une brioche vendéenne à la crème fait maison

Gâche Vendéenne a la crème fraîche

Temps de préparation: 25 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Temps total: 50 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Valérie

Ingrédients

Instructions

  • Dans la cuve du bol pétrin mettez la farine, le lait, l'oeuf, la crème, le sucre et le sucre vanillé, l'eau de fleur d'orange, le sel.
  • Faites réagir la levure quelques minutes dans le lait tiède et ajoutez aux autres ingrédients.
  • Commencez à pétrir et ajoutez petit à petit le beurre en morceaux.
  • Laissez pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse et moelleuse : il faudra au moins . Ne vous minutes au robot pour avoir ce résultat car la pâte est dure et sèche dès le départ mais se transforme en pâte lisse et collante avec le temps.
  • Couvrez le bol et laissez gonfler la pâte 2h à l'abri des courants d'air.
  • Lorsqu'elle a doublé de volume, pétrissez-la à nouveau pendant 2 min à la main puis laissez-la reposer 5 min.
  • Façonnez le pâton en ovale, en "bâtard", et placez-la sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
  • ** A cette étape, 2 méthodes s'offrent à vous **

Méthode normale :

  • laissez encore lever à température ambiante pendant environ 2 heures. Après la pause, dorez encore une fois la brioche avec l'oeuf battu puis à l'aide d'un couteau bien aiguisé, d'un cutter ou une lame, faites une incision tout au long de la gâche.
  • Préchauffez le four à 180°C. Enfournez la gâche et laissez-la cuire pendant 25 à 30 min.
  • Après cuisson, laissez-la refroidir sur une grille.

Méthode pousse lente au frigo :

  • Sortez la brioche du frigo. Badigeonnez de jaune d'oeuf, incisez-la et enfournez là dans le four froid que vous mettez en préchauffe à 180° pour 25 à 30 minutes. Le fait de mettre la brioche froide dans le four froid en préchauffe va lui permettre de se remettre à température ambiante petit à petit pour cuire à coeur.
  • Après cuisson, laissez-la refroidir sur une grille.
Avez-vous fait cette recette ?Taguez @marcia_tack ou utilisez #marciatack sur Instagram

 

Pour la photo, il va falloir se contenter de celle-ci, prise au smartphone le matin dès la sortie du four avec une lumière naissante, car la brioche a été dévorée en entier au petit déjeuner sans passer par la case shooting !

 

Edit : déjà 4 mails me demandant si on peut faire la recette à la MAP, alors je vais répondre ici puisque ça a l’air d’en intéresser beaucoup ^_^

Conseils pour faire la gâche vendéenne à la machine à pain

  • Sélectionner le programme « pâte » ou « pétrissage seul », versez tous les ingrédients dans la MAP et lancer le programme
  • A la fin du programme, votre pâte aura fait sa première pousse dans la cuve de la MAP et aura donc déjà gonflé de volume
  • Sortez la pâte, dégaser là, et formez le pâton en le déposant sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé
  • Enchaînez avec la « méthode normale » ou la « méthode pousse lente au frigo »

Simple non ?

20 Commentaires

Commenter