Cafetière Nespresso : comment et pourquoi s’en passer ?

Depuis les débuts de sa commercialisation en 1986, la Nespresso a connu un succès fulgurant : look design, capsules multicolores et prix plutôt abordable. Sans compter un marketing redoutablement efficace : positionnement haut de gamme, boutiques à l’esthétique travaillée pour donner une impression de luxe, des publicités avec une star de cinéma mondial… Le fameux “What else ?” du beau gosse en chef Georges Clooney est inscrit dans toutes les têtes.

nespresso
Cafetière Nespresso

Pourtant, un grain de sable est venu gripper la belle mécanique : avec la prise de conscience écologique, le système de capsules est vivement critiqué. Pas de panique, il existe d’autres solutions plus écologiques et économiques que Nespresso, c’est parti pour un petit tour des machines à café du marché !

Pourquoi chercher une alternative à la Nespresso

Nespresso a toujours, dans son intérêt propre, investi le champ de l’écologie en communiquant intensément sur le sujet. Et pour polir son image, la société a rapidement mis en avant son investissement dans un commerce équitable rémunérant correctement les fournisseurs de café.

Car dès le début de l’aventure, la marque a bien anticipé que les capsules à café poseraient un problème de recyclage. Même si des points de collecte ont été mis en place, il n’en demeure pas moins que :

En plus du débat légitime sur le sujet controversé d’un emballage unique par dose de café individuelle, se pose la question du prix :

  • un café moulu moyenne gamme coûte autour de 12 €/kg ;
  • le café en capsules revient autour de 70 €/kg. Même en achetant des capsules meilleur marché, le prix de revient reste autour de 50 €/kg.

Si, comme la moyenne des Français, vous buvez 2 cafés/jour, vous consommez, par an, plus de 5 kg de café et dépensez plus de 250 € avec des capsules jetables contre environ 60 € avec un café classique.

Vous avez donc un potentiel d’économies de presque 200 € ! Une belle petite somme qui peut servir à se doter d’une machine à café plus vertueuse.

Les capsules inox

Des marques ont développé des capsules inox réutilisables qu’on remplit de café et qui remplacent les capsules jetables. C’est une solution intermédiaire qui permet d’utiliser une cafetière de type Nespresso sans générer trop de déchets.

Les solutions de remplacement à la Nespresso

Qui dit adieu aux capsules dit moins de déchets, et quitte à bien faire, n’hésitez pas à lire mon article sur la réutilisation du marc de café pour vous aider dans vote quotidien à la maison !

En abandonnant donc le système Nespresso à capsules, vous avez accès à un choix plus large de sortes de cafés.

Les machines expresso automatiques

Les amoureux du petit noir au comptoir se tourneront vers une machine expresso automatique (la version grand public des machines à cafés des bars) qui donne un résultat remarquable.

Il en existe de différentes sortes avec de multiples fonctionnalités : celles disposant d’un broyeur intégré permettent d’utiliser le café en grain pour un résultat puissant et aromatique.

Grâce aux machines expresso, vous pourrez vous préparer de bons cafés frappés l’été !

Vous pouvez également opter pour l’option cappuccino intégrant un mousseur à lait, outil précieux pour préparer un bon Dalgona café par exemple. Des grands noms de l’électroménager (Miele, Krupps, Delonghi, etc) en proposent pour des prix commençant autour de 300 euros et pouvant grimper à quelques milliers !

Finalement avec les économies réalisées sur l’achat du café, une machine de 300 euros est amortie en un an et demi pour un personne consommant 2 cafés par jour… le tout sans déchets superflus.

les capsules de café gourmesso, compatibles nespresso
Café expresso

Les cafetières italiennes

Elles utilisent la vapeur d’eau sous pression pour faire le café. Le réservoir est rempli d’eau jusqu’au niveau de la soupape de sécurité, le café est posé dessus dans un filtre et on visse la chambre supérieure. Mettez ensuite à chauffer sur une gazinière ou une plaque, dès que vous entendez l’eau bouillir vous la sortez du feu et laissez le café finir de passer.

Grâce à la pression, l’eau est liquide au-dessus de à 100 °C et traverse plus rapidement la mouture pour un résultat fort en goût. Vous pouvez même obtenir la petite mousse des machines à expresso.

Les classiques : cafetières filtres ou à pressoir

Pour ceux qui préfèrent les cafés moins corsés, la solution d’une cafetière filtre ou pressoir est idéale : peu chères, elles permettent de choisir son café et de le doser en fonction de ses envies !

une cafetière chemex posée sur un plan de travail

Et vous, vous l’aimez comment votre petit café du matin ?

Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

Poursuivez la discussion !