Comment faire un aligot ?

Plat typiquement traditionnel de l’Aubrac et dont les origines remontent au 12e siècle, l’aligot est une recette culinaire perpétrée jusqu’à nos jours. Il est devenu un plat de luxe du fait de sa conception peu aisée, mais n’en est pas moins apprécié pour accompagner les plats de viande ou de gibier.

Comment faire un aligot ?
Aligot – Crédit photo Tourisme Aveyron

L’origine de l’aligot

Terme inventé au 12e siècle par des moines de l’abbaye de l’Aubrac pour désigner une recette à base de pain et de tome frais mélangés, l’aligot était servi aux pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle. Ces derniers, exténués par la marche, frappaient alors aux portes de l’abbaye pour demander « quelque chose à manger » ou Aliquid en latin, ce qui a été transformé en Aligot. Depuis, l’aligot est devenu une spécialité de l’Aubrac et de ses villageois.

Il consiste en une purée fromagée homogène qui est filée grâce à un mélange de pommes de terre, de tome fraîche, laquelle est complètement différente de la tomme de brebis, de crème, d’ail et de beurre. À l’origine pour l’aligot, on ne parlait pas de mélanger ni de mixer, on disait alors faire filer l’aligot.

Contrairement au fil d’une fondue obtenue seulement à partir de simple fromage fondu, faire filer un aligot est plus complexe, car tout dépend de la texture des pommes de terre qui doivent avoir une chair farineuse, de la qualité et de la consistance du tome frais.

Les ingrédients de l’aligot

L’aligot est une recette qui ne demande que très peu d’ingrédients. Toutefois, la recette n’est pas facile à préparer et il faut un travail minutieux pour réussir à le faire filer.

Le secret de la recette a été révélé. Il s’agit du fromage pour aligot. Celui-ci résulte du tome frais chauffé et fondu, qui devra donner la texture filante à la recette. La tome est la phase qui précède celle du fromage proprement dit. Il s’agit de lait de vache caillé, pressé une seule fois et non affiné. Les spécialistes de l’aligot affirment que pour s’assurer de faire filer la recette, il faut laisser reposer préalablement la tome pendant 2 à 10 jours avant de l’utiliser, afin d’obtenir la consistance idéale. À défaut de tome frais, vous pouvez le remplacer par du fromage de cantal.

Les autres ingrédients clés sont les pommes de terre à chair farineuse, favorables à de la purée. Quant à la crème, on la choisira non écrémée, entière et épaisse. Il en est de même du beurre, mais en quantité plus réduite que la crème. L’ail écrasé, pour sa part, conférera une saveur plus raffinée au fromage pour aligot tout en relevant le goût de la recette de manière à en souligner la subtilité.

Comment consommer l’aligot ?

Une fois montée, vous pouvez réchauffer l’aligot dans une casserole en remuant légèrement, sur feu doux. Il peut aussi être réchauffé au bain-marie ou encore aux micro-ondes, toutefois, vous devriez remuer de temps à autre pour éviter qu’il ne colle.

En guise d’accompagnement, à l’origine aligot se mangeait avec du gibier. Plus tard, il a été qualifié de plat principal et demandait un accompagnement approprié afin de mieux apprécier son goût subtil. L’aligot-saucisse de Toulouse grillée est alors devenu un plat traditionnel d’Aubrac, servi jusqu’à nos jours aux touristes et visiteurs de cette localité du Centre-Sud du Massif central français, non loin de l’Aveyron et de la Lozère. De même, il se mange avec du boudin noir, du bœuf grillé de préférence ou de la viande mijotée, du magret de canard ou des cuisses de canard confites, un carré ou un gigot d’agneau, ainsi que du gibier tel que de la viande de cerf, sanglier ou chevreuil

Recette de l’aligot

aligot

Aligot

Réalisez ce plat typique de l’Aveyron à base de pomme de terre et de tomme filante
5 de 2 votes
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 30 min
Temps total : 45 min
Type de plat : Accompagnement
Cuisine : Française
Difficulté : assez facile
Portions : 4 personnes

Matériel

Ingrédients

  • 1 kilo de pommes de terre à chair farineuse
  • 400 grammes de Tome fraîche
  • 2 gousses d’ail
  • 100 grammes de beurre
  • 200 grammes de crème fraîche épaisse

Instructions

  • Faites cuire à l’eau bouillante les pommes de terre épluchées et les gousses d’ail durant 20 minutes
  • Retirez l’ail et pressez les pommes de terre en purée
  • Ajoutez le beurre, la crème fraiche et la tomme coupée en fines lamelles.
  • Assaisonnez en sel et poivre
  • Remuez patiemment la purée en la laissant sur feu doux pour faire fondre la tome sans la cuire.
  • Il est important de tourner toujours dans le même sens pour ne pas “casser le fil”. Attention : laissé trop longtemps sur le feu, le fil casse…
  • Soulevez et étirez la purée pour obtenir un long ruban, jusqu’à ce que l’aligot ne colle plus aux parois de la casserole.

Notes

L’Aligot est prêt lorsque la purée est filante
L’aligot se mange très chaud avec de la salade et de la charcuterie, ou une pièce de boeuf grillée
Vous avez testé cette recette de cuisine ?Mentionnez @marcia_tack ou taguez #marciatack sur Instagram
Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

1 Commentaire

Poursuivez la discussion !

Notez la recette