Gratin de pommes de terre et patates douces

Voici un gratin de pommes de terre gourmand parfait pour la période hivernale.

A la maison, le gratin de pommes de terre traditionnel, type gratin dauphinois, n’a pas bonne presse. Je ne sais pas pourquoi mais les enfants n’en sont vraiment pas fans, alors c’est un plat que j’évite de faire (ou alors je n’en prépare qu’un tout petit plat rien que pour nous). Par contre ils aiment bien la patate douce. Aussi avais-je gardé en tête l’idée de préparer un jour un gratin à base de ce légume. Mais j’ai eu peur qu’un gratin uniquement à base de patate douce ne fasse pas l’unanimité non plus. C’est ainsi que j’ai décidé de préparer ce gratin à l’aide de pommes de terre “classiques” et de patates douces. Le mélange des deux tubercules donne un goût légèrement sucré-salé, mais je vous rassure ça se sent à peine.

Gratin de pommes de terre et patates douces

Le gratin : un bon plat d’hiver

Notez que le gros avantage des gratins, c’est que ce genre de plat supporte aisemment d’être préparé à l’avance. Et je dirais même plus : les gratins sont souvent bien meilleurs lorsqu’ils sont réchauffés ! Ce gratin là ne dément pas la rumeur. Vous pouvez ainsi le préparer 2 à 3 jours à l’avance et le conserver au frais, de façon hermétique. En plus c’est le type de plat qui reste chaud assez longtemps sur la table en attendant d’être dévoré, et durant les soirées d’hiver, ce n’est pas négligeable.

Pour ma part, j’en ai préparé 2 plats : un plat que nous avons mangé le dimanche et un plat que j’ai ressorti plus tard dans la semaine, lorsque les soirées sont trop remplis de diverses activités pour se consacrer sereinement au repas (sport, devoirs etc….)

Pour rompre le goût monotone des pommes de terre, et afin que celui-ci ne soit pas prédominant, j’ai décidé de faire fondre deux gros oignons dans une poêle avec de l’huile d’olive, puis de les mélanger aux pommes de terre. Heureuse décision car j’ai l’impression que ça donne une belle onctuosité au gratin, ainsi qu’une jolie touche gourmande. J’ai également ajouté une généreuse cuillère à soupe d’ail semoule.

Une béchamel végétale

Pour la béchamel, enfin, je suis partie sur une base végétale : j’ai utilisé de l’huile d’olive à la place du beurre, et du lait végétal de soja à la place du lait de vache. Ceci étant du aux intolérances de certains d’entres nous. Vous pouvez opter pour une béchamel classique, à vous de voir.

Gratin de pommes de terre et patates douces


Et pour terminer, afin que le gratin dore et pour apporter un côté croustillant, j’ai utilisé un mélange de chapelure maison et de cheddar (du fromage que vous pouvez remplacer par de l’emmental râpé si vous n’en trouvez pas. Je continue à utiliser un peu de fromage râpé sur les gratins car, gourmandise quand tu nous tiens, je n’ai rien trouvé d’équivalent pour le remplacer)

Chapelure maison pour gratiner : le réflexe anti-gaspillage


Sachez que, la chapelure maison, c’est quelque chose que tout le monde peut avoir chez soit. Il suffit de posséder un bocal, et de conserver le pain dur au lieu de le jeter : mixez le au fur et à mesure et stockez la chapelure ainsi obtenue dans le bocal en le fermant de manière hermétique. Avec ça, vous serez les rois du pétrole … enfin les pros du gratinage, des nuggests maison, et des beignets de légumes ! Et vous ferez un geste contre le gaspillage alimentaire en ne gâchant plus le plain rassis.

Enfin, pour la cuisson du gratin, comptez 30 minutes au four à 200°C et si besoin, passez le plat sous le grill quelques minutes pour avoir une jolie couleur dorée.

Alors, prêts à vous laisser tenter par ce gratin aux pommes de terre et aux patates douces ? Ici il n’a pas fait de résistance !

un plat de gratin de patates douces

Gratin de pommes de terre et patates douces

Un gratin d'hiver généreux et savoureux avec des pommes de terre, des patates douces, des oignons fondants, de l'ail et une béchamel végétale
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 50 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes
Auteur: Valérie Virorello-Jamili

Matériel

Ingrédients

  • 2 cs Huile d’olive
  • 2 oignons
  • 1 cs d’ail semoule
  • 300 g de patates douces
  • 300 g de pommes de terre
  • 50 g d’Huile d’olive
  • 50 g de Farine
  • 75 cl de lait de Soja
  • Sel
  • Poivre
  • Chapelure
  • Cheddar

Instructions

  • Chauffez votre four à 200°C
  • Faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans une grande poêle pour y faire fondre les oignons émincés. Remuez jusqu’à ce qu’ils soient translucides (ils ne doivent pas colorer) et réserver
  • Préparez la béchamel : faites chauffer l’huile d’olive dans une casserole. Ajoutez la farine et mélangez hors du feu puis ajoutez le lait de soja au fur et à mesure en fouettant pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.
  • Sur le feu ajoutez le restant de lait de soja au fur et à mesure en remuant. Coupez le feu dès que la béchamel commence à épaissir.
  • Pelez les pommes de terre et les patates douces, et tranchez les finement (l’utilisation d’une mandoline facilite la tache)
  • Dans un saladier, déposez les tranches de pommes de terre, et les oignons fondus. Ajoutez l’ail semoule, le sel et le poivre et mélanger. Ajoutez la béchamel et mélangez.
  • Déposez le tout dans un plat à gratin et enfournez pour 30 minutes environ. Testez la cuisson des légumes en plantant la pointe d’un côté à coeur. Passez sous le grill du four si nécessaire.
  • Sortez le plat du four et patienter 10 minutes avant de servir
Avez-vous fait cette recette ?Taguez @marcia_tack ou utilisez #marciatack sur Instagram

1 Commentaire

Commenter

Evaluation de la recette