Les ados et la nourriture, on en parle ?

Allez zou aujourd’hui je prends la parole à titre un peu plus personnel, en écrivant cet article qui je pense, devrait parler à ceux qui ont des adolescents dans leur entourage, ou comme moi, carrément à la maison.

Car oui c’est un fait, mes enfants ont fini par grandir, et aujourd’hui ils sont bel et bien adolescents, tous les deux en même temps… Et croyez-moi, côté cuisine, prise de repas et nourriture, c’est un grand chamboulement ! Du jour au lendemain, tous les codes culinaires que vous pensiez leur avoir inculqué disparaissent et ils sont attirés comme des aimants par le genre de nourriture que vous pouvez voir en photo ci dessous.

Les ados et la nourriture, on en parle ?

Ce qui est gras et ce qui est sucré les attirent ! Et vu que contrarier ou lutter contre les désirs des adolescents n’est pas productif, la meilleure chose que j’ai trouvé à faire pour le moment, c’est d’essayer de les accompagner judicieusement en attendant que ça leur passe …

Voici mes conseils pour survivre au tsunami food des adolescents.

Evitez d’acheter les tentations et de les stocker chez vous

C’est peut-être une évidence, mais alors qu’avant je pouvais acheter un paquet de chips le lundi et le stocker dans mes placards en vue de l’apéro du vendredi, aujourd’hui ce n’est plus possible. Tout ce qui est chips, soda, chocolat, pâte à tartiner, etc… est immédiatement détecté par mes ados qui se font une joie de les dévorer quelque soit l’heure de la journée. Donc j’évite d’acheter trop en avance si j’ai besoin d’avoir ce genre de choses à la maison.

Cuisinez des plats junk food à la maison avec eux

Les ados sont dans une phase où parfois ils aiment bien faire, mais parfois ils ont la flemme. Proposez leur quand même de cuisiner avec eux un plat dont ils raffolent en ce moment : burger, kebab, pizza, burrito, fajitas, il vaut mieux savoir ce qu’il y a dans ces repas en les faisant maison non ? C’est simple à cuisiner, et en plus, vous pourrez y ajouter des légumes presque à l’insu de leur plein grès en rusant avec des tartinades de betterave ou du guacamole par exemple !

Pensez aux petits déjeuners et goûters

Ce n’est pas parce qu’ils grandissent qu’ils n’ont plus besoin de ces repas là. Bien au contraire, à l’adolescence, on brûle des calories avec la croissance. Chez nous en semaine, il n’y a pas de vrai petit déjeuner. Par manque de temps, par habitude aussi, on mise tout sur une bonne hydratation et si on a faim on prends un fruit ou des tartines. Par contre, les petits déjeuners du week-end sont gargantuesques et se transforment souvent en brunch, un format sympa pour manger sucré-salé et rassembler le petit déjeuner et le déjeuner en un seul moment de repas.

Par contre pour le goûter, on ne fait pas l’impasse. Les adolescents ont faim en rentrant de l’école et j’essaie à minima d’avoir de quoi faire des sandwiches salés (charcuterie, fromage, pain frais ou pain de mie) ou de préparer un gâteau maison. C’est un choix sur lequel ils rechignent parfois mais que j’assume car d’une part ça allège mon budget courses alimentaires (les biscuits et gâteaux tout prêt ça coûte vite cher) et ça limite les apports de sucre / gras / ingrédients bizarres dans leur organisme !

Palliez aux fringales

Ici mes adolescents ont souvent des fringales. Du coup je me débrouille pour avoir des fruits frais et de saison à la maison, ainsi que des noix, amandes, fruits secs que je leur propose de grignoter dans ces cas-là.

Annoncez les menus

Oui je sais, ça peut vous paraitre étrange, mais ici ils sont très créatifs niveau création de recette (merci maman et merci TikTok) et sont capable d’utiliser les fonds de placards et de frigo pour manger des trucs bizarres. Du coup je prends les devant et j’annonce que je vais avoir de tel ou tel ingrédients pour telle ou telle recette pour composer mes menus. Ca m’évite ainsi de refaire les courses tous les 2 jours (et de préserver mon budget alimentation) et ça les cadre un peu plus niveau alimentation et pulsions alimentaires !

Et chez vous, ça se passe comment les ados et la nourriture ?

Pour êtes informés des nouveaux posts et recevoir pleins d'idées recettes dans votre boite mail :
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

Laisser un commentaire