Comment et pourquoi planifier ses repas en 15 raisons ?

Cela fait plusieurs années maintenant que je planifie mes repas et que je vous propose des idées de façon hebdomadaire ici-même sur ce blog, de menus de la semaine, et toux ceux qui se sont risqué à l’aventure ne le regrettent absolument pas. Mais si vous êtes nouveaux et que vous avez quelques doutes ou appréhensions pour vous lancer, voici pourquoi vous devriez vous lancer dans la planification de repas à mon avis.

plannifiez les menus
planifier ses repas pour manger plus équilibré

1/ Identifiez les bonnes raisons pour se lancer dans la planification de repas

La planification de repas a bien des avantages. Ne serait-ce qu’au niveau de la santé, car au moins, en préparant vos repas, vous savez ce que vous ingérez. Fini les sucres cachés dans les plats préparés, ou les additifs de toutes sortes, place à l’alimentation saine et équilibrée. En planifiant vos repas, vous ferez aussi de substantielles économies avec une maitrise parfaite de votre budget alimentation, et vous réduirez de façon drastique le gaspillage alimentaire. Et puis surtout, surtout, vous vous allégerait l’esprit et en finirez avec la charge mentale pour répondre à la question pour savoir ce que l’on mange ce soir.

Pour résumer, en planifiant ses repas :

  • On mange sainement
  • On maitrise son budget
  • On évite le gaspillage
  • On allège son esprit

2/ Choisissez une journée de planification et une journée de courses

J’aime bien planifier mes menus dès le jeudi soir, pour aller faire mes courses le vendredi parce que mon emploi du temps me le permet. Choisissez ce qui vous convient le mieux, mais faites le sur 2 jours distincts pour avoir le temps de réfléchir calmement à vos futurs repas et de faire le tour de votre garde manger pour prendre en compte ce qu’il reste dans les placards avant de partir aux courses.

3/ Ecrivez votre planning de repas

Ca parait bête, mais oui, écrivez vos menus de la semaine. Vous pouvez les gribouiller sur un agenda, sur un tableau véleda, dans une application pour smartphone, à vous de voir. Mais il faut vous libérer l’esprit et afficher clairement les menus dans la cuisine. A partir de la liste de repas établie, il ne vous restera plus qu’à faire une liste de courses.

Pour les idées, regardez sur ce site dans la section menus de la semaine, feuilletez des magazines de cuisine ou demandez à vos amis ou voisins ce qu’ils font à manger en ce moment !

4/ Définissez les jours compliqués

A la maison, il y a des soirs où je rentre tard et où personne n’a vraiment le temps de cuisiner. Ce jour là c’est très souvent lasagnes ! Pourquoi ? Parce que les lasagnes sont faciles à préparer à l’avance (on peut les faire le weekend et les garder au frigo) et sont encore meilleures quand on les réchauffe ! Etablissez vous aussi les jours où vous allez avoir besoin de repas prêts à réchauffer pour anticiper et gagner du temps.

5/ Cuisez plusieurs plats en même temps

Lorsque vous préparez un plat en avance, profitez en pour lancer un second plat. C’est le principe du batchcooking. Même chose lorsque vous cuisinez pour le jour-même, il est très facile de lancer en parallèle une cuisson de soupe de légumes pour la garder pour le lendemain, ou de préparer une tarte aux poireaux pour la réchauffer dans 2 jours.

6/ Utilisez votre congélateur à bon escient

Pensez à conserver le reste de pissaladière au congélateur ou bien encore la moitié du chili corn carné que vous n’avez pas fini. Ca vous fera une excellente base de repas rapide. Mais surtout, pensez à noter sur le sachet ce dont il s’agit et la date de congélation, car il est fort à parier que vous aurez oublié d’ici quelques semaines !

7/ Coupez et préparer vos légumes à l’avance

En rentrant de courses, j’adopte un petit rituel que je conseille souvent autour de moi. Je prépare mes légumes à l’avance. Par exemple je prépare des cubes de légumes mélangés et je les congèle pour pouvoir les prépare en soupe ou alors je lance des poireaux vapeur pendant que je range le restant des courses, ainsi je m’assure d’avoir moins de gâchis dans mes légumes et je m’avance dans ma préparation de repas.

planifier ses repas
Planifier ses repas sur papier

8/ Prévoyez des soirées pizzas ou pasta pour finir les restes

On a beau faire, il y a toujours des restes. Un bon moyen de les consommer et de prévoir une soirée pizza pour jeter tous les restes dessus, une soirée pâtes pour les mélanger dans une sauce fantaisie, ou encore de prévoir une soirée wraps, ça fonctionne aussi très bien.

9 / Ayez toujours un repas du placard sous le coude pour les imprévus

Malgré un planning de menus établi à l’avance, il y a toujours des impondérables. C’est pourquoi j’ai toujours une ou deux recettes du placard sous le coude comme ma soupe de vermicelle ou encore les pâtes au thon et à la sauce tomate, qui ne demandent que très peu de temps de préparation et qui sauvent la mise dans bien des situations (maladie, devoirs des enfants qui s’éternisent, etc…)

10 / Si vous aimez commander en livraison, planifiez-le

Ce n’est pas parce qu’on s’est mis bille en tête de manger du fait-maison le plus possible que l’on ne peut plus commander des repas en livraison ! Mais c’est encore mieux en le notant sur le planning. Ainsi vous en tiendrez compte dans votre organisation et dans votre budget. Et par ces temps de pandémie où les restaurant sont obligés de rester fermés, c’est une façon de les soutenir en commandant de temps en temps des repas chez eux.

11 / Pensez aux thématiques

Pour vous faciliter la planification, établissez un rituel. Par exemple la soirée pizza du vendredi ou la soirée végétarienne du mardi. Une bonne façon de commencer à contrôler sa consommation de protéine animale l’air de rien.

12 / Notez les repas qui plaisent pour les reproposer les semaines d’après

Ca parait bête, mais lorsqu’un repas plait à votre tribu, notez-le quelque part dans votre cahier (ou dans votre application smartphone). Vous saurez que vous pourrez le ressortir à 100% sans crainte d’un “j’aime pas” lors des prochaines semaines !

13/ Pensez aux soupes et salades

Les soupes et les salades font d’excellent plats complets. Pour la soupe de légumes, accompagnez-la de tartines de pain frais ou de pain grillé, d’une tartinade type houmous, ou de beurre, fromage, charcuterie (au choix) et pour les salades, n’hésitez pas à ajouter des pois chiches grillées, du quinoa ou de la semoule pour les rendre plus consistantes.

14/ Impliquez les membres du foyer

Pour remplir le planning, demandez aux membres du foyer ce qu’ils aimeraient manger en mettant des limites pour ne pas devoir vous engager dans des plats trop compliqués. En plus ils risquent de se prendre au jeu et même de trouver tout à coup du temps pour vous aider dans la planification et même dans la conception des repas !

15 / Restez réalistes

Enfin, lorsque vous planifiez vos menus, restez réalistes. Privilégiez des idées simples, rapides à préparer et de saison. Ainsi vous serez certains de ne pas faire de fausses notes !

Une fois cette routine adoptée, vous pourrez même la transcrire lors de vos vacances et l’appliquer pour définir vos menus pour une semaine au ski par exemple. Vous verrez, essayer cette méthode, c’est l’adopter !

Inscrivez vous pour recevoir les dernières publications.
ATTENTION : après inscription, il faut cliquer sur le lien de confirmation que vous allez recevoir par mail. Sinon vous ne serez pas inscrits. Vérifiez vos mails ou vos spams.

2 réflexions au sujet de “Comment et pourquoi planifier ses repas en 15 raisons ?”

  1. Je me retrouve complètement dans votre article…j’essaye de planifier mes repas de la semaine (on est 5) et j’avais l’impression d’avoir un côté un peu maniaque !! Moi ça me libère la tête énormément et c’est très agréable d’aller regarder la feuille de menus et se dire ” qu’est ce que j’ai prévu ?!!”. On a nos rituels aussi ( crêpes le dimanche soir) …
    Et les enfants aiment bien regarder le menu aussi 🤣…bref super article ( comme toujours ) votre blog est rempli d’idées géniales pour nous les cuisiniers du quotidien…merci

    Répondre

Laisser un commentaire